Mercredi 16 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DUBLIN/LEGENDES - Les origines d’Halloween

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 30/10/2009 à 01:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 14:06

Fêté le 31 octobre, Halloween est le fruit d'un ensemble de traditions issues des Celtes, qui se sont perdues dans le temps. La racine la plus ancienne est la fête de Samain, l'une des quatre grandes fêtes annuelles celtes irlandaises, datant de plus de 2.500 ans. Légendes.

(http://www.photo-libre.fr/)

Il y a plus de deux millénaires, les Celtes irlandais fêtaient la fin de l'année le 31 octobre, le jour de la Samain. On fêtait alors la fin de la moisson et on priait les dieux pour que l'hiver ne soit pas trop rude. Ce dernier jour de l'été était également le jour des morts et des esprits : le Seigneur de la Mort et le Prince des ténèbres appelaient toutes les âmes des morts, ce qui permettait une communication entre le monde des vivants et le monde des morts annulant ainsi les lois du temps et de l'espace. La fête pouvait durer de 3 à 15 jours, et pendant celle-ci, les Celtes se grimaient, portaient des masques ou des costumes pour effrayer les mauvais esprits. La fête de la Samain était l'une des quatre grandes fêtes annuelles celtes, annonçant l'hiver. Le 31 octobre, les feux des maisons étaient tous éteints. Les Druides rallumaient le feu sacré pour marquer la nouvelle année et honorer le dieu du soleil (Dieu Been dans la mythologie celtique). De ce nouveau feu sacré, chaque habitant prenait une braise pour rallumer le feu de sa demeure qui durerait toute l'année.

L'évangélisation de l'Irlande
Au huitième siècle, l'évangélisation de l'Irlande commence. Les catholiques tentent d'implanter leur culte en intégrant des événements de leur théologie au calendrier des fêtes païennes déjà existantes. Ainsi le jour de Samain devient la fête de tous les saints ou Toussaint, que l'on rebaptise Halloween, une abréviation d' «Allhallow-even» qui signifie « Eve of All Saints », la veille de la Toussaint. La fête commence à se populariser et se moderniser. Halloween devient également une fête pour les enfants. Se déguisant en monstre ou en personnages effrayants comme faisaient jadis les Celtes pour éloigner les esprits, les enfants rançonnent gentiment des friandises aux portes de leurs voisins : « Trick or Treat », ce qui signifie « Des bonbons ou un sort ». Halloween s'exporte sous cette forme aux Etats-Unis et au Canada par le biais des nombreux immigrants irlandais.

La légende de Jack O' Lantern
Selon une légende irlandaise, un homme nommé Jack O'Lantern habitué aux boissons fortes, a la malchance, la nuit d'Halloween, de rencontrer le Diable. Celui-ci tente de le convaincre de donner son âme à l'Enfer. Jack propose au Diable de prendre un dernier verre avec lui, pour lui donner le temps de réfléchir. Lorsque le Diable se transforme en une pièce pour payer son verre, Jack l'empoigne et le met dans la poche où il y avait une petite croix en argent. Le Diable reste prisonnier. Jack le libére à condition qu'il ne lui demande plus son âme pendant dix ans.
Mais dix ans plus tard, le Diable revient et réclame de nouveau l'âme de Jack. En échange de son âme, Jack lui demande s'il peut lui prendre une pomme de l'arbre juste à côté. Le Diable saute dans les branches de l'arbre afin d'y attraper une pomme, mais Jack sculpte une croix sur l'arbre et le Diable se retrouve coincé. Jack lui fait promettre de ne plus jamais réclamer son âme. Lorsque Jack meurt, ni le Paradis ni l'Enfer ne l'accepte. Le Paradis à cause de son penchant pour la bouteille et l'enfer car le Diable avait promis de ne plus jamais prendre son âme. Jack se retrouve à errer au milieu de nulle part. Alors qu'il marche, le Diable lui lance un charbon ardent. Jack le prend et le met dans un navet pour éviter que le charbon ne s'éteigne. Depuis ce temps, on dit que l'âme de Jack erre dans les ténèbres, une lanterne en forme de navet à la main. La citrouille d'Halloween représente le navet de Jack O'Lantern, afin d'éclairer la nuit noire du 31 octobre.

Manon Loubet (www.lepetitjournal.com/dublin) Vendredi 30 octobre 2009

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire en Irlande ?

TOURISME

Laissez-vous tenter par une escapade à Galway

Avec ses jolies ruelles pavées et ses petites maisons de pêcheurs qui se découpent le long du rivage, Galway est probablement l'une des villes les plus touristiques et les plus appréciées d'Irlande.

Sur le même sujet