Samedi 23 février 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

RÉSEAUX SOCIAUX - Trois options pour les influenceurs aux EAU

Par J.C. | Publié le 05/06/2018 à 17:33 | Mis à jour le 05/06/2018 à 17:36
Dubaï-réseaux-sociaux-trois-options-pour-les-influenceurs

Comme nous en avions parlé précédemment, les influenceurs sont désormais obligés de disposer d’une licence afin d’exercer leur métier, et ce, depuis le 1er juin 2018. A défaut, leurs comptes pourront être fermés et une amende de 5 000 AED pourra leur être donnée. Le Conseil National des Médias (NMC) vient toutefois d’indiquer que 2 autres types de licences supplémentaires seront créées afin de laisser les influenceurs poursuivre leurs activités.

Il existera donc désormais 3 types de licences pour régir cette profession à savoir : « l’individuelle » qui coûte 15 000 AED et permet de travailler en solo. Celle de « Partenariat », au même prix et qui est destinée à ceux voulants travailler en petites équipes. Dans ces deux premiers cas, une licence commerciale distincte sera nécessaire. Et enfin celle « d’Agence Officielle » qui concerne les agences validées par le NMC. Elle couvre l’ensemble des influenceurs travaillant pour la structure à condition que ces derniers travaillent exclusivement pour ladite agence.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

PORTRAIT

Daniel Hutmacher von Gysenstein – Chocolatier suisse "made in UAE "

Encore une aventure d’expat aux idées un peu folles, l’illustration de l’adage “qui ne tente rien n’a rien” qui semble si bien s’appliquer à ceux qui viennent justement tenter la chance et l’aventure

Que faire à Dubaï ?

CONCERT

FAENZA - La musique ancienne au présent

Implanté dans le Grand Est de la France, l’ensemble Faenza remet la musique ancienne au goût du présent. Le 27 février au Théâtre de l’Alliance Française, Faenza jouera le récital “Europe Galante”: de

Vivre à Dubaï

BIEN-ÊTRE

TOUT SUR LE BIO À DUBAÏ ! ou comment mieux vivre au quotidien

Spontanément Dubaï ne rime pas avec Biologique ou Ecologique, et pourtant il est temps de regarder au-delà du bling bling et des clichés : les Emirats ont fait des pas de géants ces dernières années d