Vendredi 25 mai 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Développement à l'international : quels pays privilégier ?

Par Article Partenaire | Publié le 16/05/2018 à 11:30 | Mis à jour le 16/05/2018 à 11:51
Visuel_LePetitJournal

Même si vous êtes particulièrement attiré(e) par un pays pour des raisons culturelles ou économiques, créer une entreprise, ouvrir une branche ou une filiale requiert aussi des recherches préalables.

Saviez-vous que désormais, par exemple, il ne faut plus que 6 jours (contre 57 auparavant) pour créer une entreprise au Sénégal (« Doing Business » 2015) ? Comme le précise cet article, si le potentiel de marché doit prédominer lors de votre décision, d’autres variables peuvent également faire que votre projet rencontre (ou non) le succès qu’il mérite.

 

Savoir évaluer un potentiel de marché
 

Avant de vous lancer à l’international, l’évaluation du marché représente une phase nécessaire et cruciale. Vous pouvez effectuer cette démarche en interne ou la confier à un cabinet spécialisé. Si vous souhaitez le faire par vous-même, n’hésitez pas à avoir recours à des questionnaires.

Cette évaluation va notamment vous permettre de cerner :

  • La demande des clients : qui sont-ils ? Quels sont leurs besoins actuels ?
  • L’offre disponible à ce jour dans le pays concerné : que proposent vos concurrents ?
  • Le marché lui-même : sa taille, les différentes tendances locales, par région, etc.

De cette étude en profondeur découleront plusieurs choix stratégiques : s’installer ou non dans un pays où vos concurrents sont déjà très présents ; privilégier une offre différente afin de gagner des clients dont les attentes n’étaient pas satisfaites, etc.

 

Les études qui en disent long sur vos pays cibles
 

Plusieurs études peuvent vous permettre de disposer de bases de connaissances solides quant aux pays représentant de potentiels axes de développement pour votre entreprise :

 

« Doing Business »

L’étude « Doing Business » du Groupe de la Banque mondiale a pour but d’évaluer les réglementations des pays, afin de déterminer si elles sont ou non favorables à l’activité commerciale. Près de 200 pays sont étudiés à la loupe. Dans le cadre du « Doing Business 2015 », Singapour est arrivé en tête du classement mondial.

 

Global Entrepreneurship Index

Le classement du GEDI (Global Entrepreneurship and Development Institute) hiérarchise 120 pays en fonction de leur niveau de difficulté à lancer une entreprise. Des pays tels que les États-Unis, le Canada ou l’Australie sont régulièrement en tête de ce classement.

 

« Best Countries for Business  » 

Bloomberg dispose également de son classement. Le « Best Countries for Business » analyse lui aussi les pays les plus attractifs du monde pour les entreprises. Plus de 150 pays sont comparés sur la base de critères tels que le degré d'intégration économique, le coût de création d'une entreprise ou le coût du transport des marchandises, entre autres.

 

Parmi les pays qui arrivent régulièrement en tête de l’ensemble de ces études, on trouve Singapore, les États-Unis, le Royaume-Uni ou encore l’Australie.

 

Se renseigner sur les réglementations et du soutien de partenaires locaux
 

Vous êtes très intéressé(e) par un pays en particulier, qui semble correspondre à vos produits ou services ? Avant de lancer un quelconque processus d’implantation, renseignez-vous dans le détail quant à la situation sociale et politique, notamment. Une potentielle instabilité pourrait mettre à mal vos objectifs de développement.
 

Et une fois le(s) pays choisi(s), si vous le pouvez, faites en sorte de trouver un partenaire local qui sera en mesure de vous accompagner (distributeur, sous-traitant…). Grâce à lui, vous bénéficierez de conseils et de renseignements culturels et économiques vous permettant de vous implanter dans les meilleures conditions. L’idéal demeurant bien entendu d’avoir vécu dans le pays ciblé avant d’y lancer votre activité économique.
 

Danemark, Singapour, États-Unis, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud ou encore Australie représentent autant de pays particulièrement attractifs pour les entrepreneurs du monde entier. Ils associent en effet la facilité à faire des affaires à celle de créer une entreprise. Faible nombre de procédures, nombre de jours réduit pour démarrer et taux d’imposition bas : serait-ce les destinations idéales pour développer votre activité ? 
 

Seule une bonne connaissance de vos cibles, de vos produits/services et de vos objectifs vous permettra de faire le bon choix en la matière. Se lancer seul représente un challenge difficile à relever et il demeure souvent préférable de confier cette tâche ardue à des professionnels à même de déceler les opportunités à saisir, les marchés à privilégier et les écueils à éviter à tout prix.

 

 

 

0 CommentairesRéagir