Samedi 7 décembre 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Destitution: des "preuves accablantes" contre Trump, selon le rapport officiel

Par AFP | Publié le 03/12/2019 à 21:20 | Mis à jour le 04/12/2019 à 04:05

L'enquête en destitution contre Donald Trump a rassemblé des "preuves accablantes" de "conduite inappropriée" du président républicain, selon le rapport de la commission parlementaire qui a supervisé les investigations.

"L'enquête en destitution a montré que le président Trump, personnellement et par l'entremise d'agents dans et en dehors du gouvernement, a sollicité l'ingérence d'un pays étranger, l'Ukraine, pour favoriser sa campagne de réélection", selon ce rapport de la commission du renseignement de la Chambre des représentants, à majorité démocrate.

"Le président a placé ses intérêts personnels et politiques au-dessus des intérêts nationaux, a cherché à miner l'intégrité du processus électoral américain et mis en danger la sécurité nationale", ajoutent les auteurs de ce rapport de 300 pages, qui doit servir de base à la rédaction des chefs d'accusation contre le président.

"Les pères fondateurs ont prescrit un remède quand un chef de l'exécutif place ses intérêts personnels au-dessus de ceux du pays: la destitution", ajoutent-ils.

afp

La Maison Blanche a immédiatement réfuté cette analyse. "L'imposture" de l'enquête en destitution n'a produit "aucune preuve" contre Donald Trump, a déclaré la porte-parole de l'exécutif Stephanie Grisham.

"Ce rapport ne reflète rien d'autre que les frustrations" des démocrates, il "se lit comme les divagations d'un blogueur de bas étage qui s'évertue à prouver quelque chose quand il n'y a clairement rien", a-t-elle ajouté.

Le milliardaire new-yorkais est dans la tourmente parce qu'il a demandé lors d'un appel estival à son homologue ukrainien d'enquêter sur le démocrate Joe Biden, un de ses adversaires potentiels à la présidentielle de 2020.

Pendant deux mois, la commission du renseignement de la Chambre a mené l'enquête pour déterminer s'il avait abusé de ses pouvoirs pour forcer la main à Kiev, notamment en gelant une aide de près de 400 millions de dollars destinée à ce pays en guerre avec la Russie.

Selon son rapport, il existe des "preuves accablantes" sur deux sujets: "le président a conditionné une invitation à la Maison Blanche et une aide militaire à l'Ukraine à l'annonce d'enquêtes favorables à sa campagne" et il a "entravé" les investigations.

Selon ce document, "aucun président n'a bafoué à ce point la Constitution et le pouvoir de supervision du Congrès".

Le rapport doit être adopté dans la soirée par la commission du renseignement puis transmis à la commission judiciaire, qui entamera mercredi le débat juridique pour déterminer si les faits reprochés au président justifient une mise en accusation formelle.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat & Vie Pratique

Madrid Appercu
VIE PRATIQUE

La double nationalité franco-espagnole bientôt possible

Avec ce nouvel accord, la France sera le premier pays européen avec lequel l'Espagne aura une convention de ce type, ce qui représente un véritable symbole de l’amitié entre les deux pays.

Expat & Emploi

Bombay Appercu
TRAVAIL À L'ÉTRANGER

Volontaires Internationaux : ressource précieuse pour les entreprises

Le dispositif de Volontariat International en Entreprise / Administration représente une véritable aubaine pour les entreprises françaises basées à l’étranger. Business France Mumbai nous en dit plus

Le Mag

Munich Appercu
TRADITIONS

Saint-Nicolas - Sur les traces d'un personnage mythique

Le 6 décembre, l'Allemagne ainsi que l'Alsace, la Lorraine et le Nord de la France célèbrent le "patron des écoliers". Enquête sur les origines de cette fête populaire.