Samedi 24 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La complainte de l’internaute

Par Lepetitjournal Dakar | Publié le 18/11/2017 à 16:22 | Mis à jour le 19/11/2017 à 17:09
Réseaux-sociaux

Tandis que la zone Packo-Lambaye brule, que les sapeurs pompiers sénégalais, épaulés par leurs homologues français luttent contre les flammes, parfois au péril de leurs vies, des câbles de lignes à haute tension ont été brûlés. Conséquence logique, dans de nombreux quartiers de Dakar, le courant est coupé depuis hier et il est fort probable que cela continue aujourd’hui, voire dans les jours à venir.

 

Le bilan est semble t’il, de zéro mort, ce qui, pour qui connaît le Parc Lambaye, tient du miracle. Malgré tout, de nombreuses personnes ont tout perdu dans ce drame.

 

De tout cela, l’internaute lambda, celui qui vit, existe ou s’invente parfois à travers les réseaux sociaux s’offusque, réclame à grand renfort de « posts » son courant. Il exige de pouvoir charger son téléphone, rester en contact avec ses innombrables « amis ».

C’est vrai que pendant que les soldats du feu risquaient parfois leur propre vie afin d’en sauver d’autres, il est primordial, voire vital pour d’autres de pouvoir poster une photo de leur assiette ou un « selfie » sans oublier le lissage de la peau, la couronne de fleurs et le museau de chien.

logofbdakar

Lepetitjournal Dakar

L'édition de Dakar de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 CommentairesRéagir

Communauté

ART

Alun Be, photographe, visionnaire, messager

Vous avez une nouvelle série de photos qui suscite des termes dithyrambiques « série sublime » dit Stéphane Tourne (photographe), « interpelante », « superbe » etc.

Que faire à Dakar ?

ASSOCIATION

Isabelle Dussauçoy, corps et âme pour le Clos Normand

Lors de la prise du statut de Présidente de l’association, mon objectif premier était, non pas de m’affirmer en tant que personne, mais plutôt redynamiser le statut du « Clos Normand »

Sur le même sujet