Lundi 25 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Dakar-Paris-Dakar. Corsair va céder sa place à Air Sénégal

Par Lepetitjournal Dakar | Publié le 06/09/2018 à 17:46 | Mis à jour le 06/09/2018 à 17:56
Air_Senegal_International

Après 6 années de bons et loyaux services, la compagnie aérienne française Corsair est priée d’aller voir ailleurs afin de laisser sa place à la jeune compagnie nationale sénégalaise.

 

Cette décision est prise par les autorités sénégalaises par le biais de l’ANACIM (Agence nationale de l'aviation civile et de la météorologie)  qui en a informé le transporteur français par courrier et prendra effet le 31 janvier, date du dernier vol autorisé pour Corsair qui opère aujourd'hui, 7 vols par semaine, au meilleur rapport qualité/prix.

L'ANACIM motive sa décision par le fait que Air Sénégal, la nouvelle compagnie nationale sénégalaise souhaite exploiter la ligne à compter du 1er février 2019.

Souhaitons que les usagers puissent bénéficier des mêmes services chez Air Sénégal, soit un confort optimal à des prix très compétitifs.

Une décision qui porte un coup à la stratégie de développement du transporteur français qui avait fait de Dakar sa porte d’entrée sur le Continent et espérait trouver un accord avec la compagnie nationale sénégalaise.

 

C’est donc Abidjan, ou Corsair propose depuis cet été un vol quotidien à destination de Paris qui deviendra la destination phare de la compagnie, avec en point de mire la ligne Paris-Bamako prévue pour janvier prochain.

 

Néanmoins, des voix s’élèvent pour pointer le manque d’expérience et de préparation de la jeune compagnie sénégalaise actuellement confrontée à de sérieux problèmes techniques. Et qui à ce jour n’opère que la  ligne intérieure Dakar-Ziguinchor.

Rappelons que Air Sénégal ne possède à ce jour que deux appareils, dont un n’a repris ses vols que le 20 juillet dernier et l’autre est en France pour subir de lourdes réparations, suite à des incidents techniques.

logofbdakar

Lepetitjournal Dakar

L'édition de Dakar de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
4 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Yama lun 17/12/2018 - 21:58

J'espère que Corsair conservera à minima son vol hebdomadaire vers le Sénégal. Air Sénégal n'a pas la capacité de satisfaire les demandes sur la liaison Paris Dakar. En plus elle prévoit de décoller de Roissy ce qui va handicaper les résidents du Sud-Ouest Parisien. Cela fait 28 ans que je voyage avec Corsair et rien à signaler sur la liaison Paris/Dakar que j'effectue à minima 2 fois par an. Perso je ne prendrai pas Air Sénégal, point de patriotisme, ma sécurité et ma quiétude avant tout. Quitte à aller à Roissy, prendre Air France et tant pis pour la Compagnie Sénégalaise qui ne veut pas respecter la concurrence.

Répondre
Commentaire avatar

madiba63 dim 21/10/2018 - 22:11

Quel gâchis effectivement, toute la diaspora présente en France était tellement content de corsair, mais pas forcement rassuré d'air Afrique avec ses deux avions; Sur que air France va augmenter considérablement ses pris, il ne restera que les autres compagnie avec escale mais même là ce n'est pas gagné , espérons que le projet tombe a l'eau et que les touristes continuent a venir sur le Sénégal.bonne continuation a corsair.

Répondre
Commentaire avatar

mamylo jeu 04/10/2018 - 00:41

C'est bien triste , juste au moment ou le tourisme redémarrai un peu au Sénégal , quel gâchis ...Il est évident qu'Air Sénégal ne peut pas assurer la liaison Paris/ Dakar au départ d'Orly actuellement , surtout au même rythme , avec des prix raisonnables et les mêmes services ... et en sécurité . Nous viendrons moins souvent et avec Air France ( les seuls restant à proposer un vol direct hélas )

Répondre
Commentaire avatar

ARFRAS sam 15/09/2018 - 09:46

Dommage pour le tourisme. Assurer une ligne avec un appareil et un deuxième en réparation me semble un peu optimiste

Répondre

Actualités

ENVIRONNEMENT

Ciprovis : la start-up dakaroise qui recycle les déchets

C’est en 2014 qu’Abdoul Mbakhy Mbacke lance sa start-up de tri des déchets sur Dakar. Aujourd’hui, l’entreprise est florissante, et sensibilise de plus en plus de dakarois aux défis environnementaux.

Expat Mag

Athènes Appercu
LITTERATURE

Raphaël Jérusalmy sauve Mozart

De passage à Athènes, Raphaël Jérusalmy a présenté son roman Sauver Mozart. L'occasion pour le Petit Journal d'écouter cet ancien agent des services secrets israéliens, aujourd'hui libraire à Tel-Aviv

Sur le même sujet