Vendredi 3 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Ma thèse en 180 secondes - Découvrez les qualifiés francophones

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 17/09/2018 à 17:00 | Mis à jour le 18/06/2019 à 10:07
Ma thèse en 180 secondes francophonie

Pour la 4ème année consécutive, l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) est partenaire du concours de vulgarisation scientifique « Ma thèse en 180 secondes », devenu au fil des années une vitrine importante pour les jeunes doctorants francophones. Cette année, sur les 18 finales nationales organisées à travers le monde, l’AUF en a co-organisé 13 en Afrique, au Moyen-Orient, et en Europe centrale et orientale. L’Agence
contribue ainsi à l’élargissement international de ce grand concours et à son ouverture toujours plus importante vers les pays du Sud, qui ne cessent de voir leur nombre augmenter depuis 2015.

L’édition 2017 a été remportée par une candidate du Bénin qui s’était qualifiée à l’issue d’une finale nationale co-organisée par l’AUF.
Cette année, les lauréats des concours nationaux, organisés dans chaque pays participant entre mars et juillet 2018, se retrouveront à Lausanne, en Suisse, pour participer à la 5ème finale internationale du concours francophone d’éloquence et de vulgarisation « Ma thèse en 180 secondes ». Sur les 18 doctorants présents, 13 ont été sélectionnés à travers des concours nationaux co-organisés par l’AUF.

Pour cette grande finale, le principe sera le même que pour les concours nationaux : les 18 candidats devront présenter, à un public profane et diversifié, leurs travaux de recherche de doctorat de façon claire, ludique et convaincante, mais surtout... en 180 secondes ! Et en s'appuyant sur une unique diapositive, sans animation.

Rendez-vous jeudi 27 septembre à 18h !

L'événement sera diffusé en direct sur les pages Facebook de l’Université de Lausanne et de l’AUF :

www.facebook.com/unil.ch | https://www.facebook.com/aufinternational

Les finalistes

Martin Arthur AFFERY*, Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan (Côte d’Ivoire) : « Épidémiologie de la bactériose vasculaire du manioc en Côte d’Ivoire, caractérisation de l’agent ».
• Mahery ANDRIAMANANTENA*, Université d’Antananarivo (Madagascar) : « Valorisation de la chimio-diversité des ressources végétales tinctoriales de la zone Océan Indien pour une application dans les industries agroalimentaires, cosmétiques, pharmacologiques et autres ».
• Philippe BELLE EBANDA KEDI*, Université de Douala (Cameroun) : Synthèse verte, caractérisation et évaluation des effets anti-inflammatoires et antioxydants des nanoparticules d’argent de Selaginella myosurus (Selaginelaceae).
• Mohamed Aymen BEN OUANES*, Université de Carthage, École polytechnique de Tunisie, « Conception de dispositifs MEMS pour des applications de récupération de l’énergie vibratoire ambiante ».
• Rosabelle CHEDID*, Université Saint-Esprit de Kaslik (Liban) : Rôle du récepteur Tyro3 dans le cancer.
• Pascale DENEULIN, Université de Lausanne (Suisse) : Minéralité des vins : étude sémantique et sensorielle d’un concept émergent.
Martin DELGUSTE, Université catholique de Louvain (Belgique) : Etude des interactions entre cellules et virus de l’herpès à l’aide de la microscopie à force atomique.
• Kawtar ESSAIDI, Université Chouaib Doukkali (Maroc) : Arts et enseignement/apprentissage du français au secondaire collégial au Maroc.
• Hanane HOSNI*, Université d’Alexandrie (Égypte) : La voix et le silence dans le théâtre contemporain de Jean Tardieu.
• Veronica HAGI*, Université « Ovidius » de Constanta (Roumanie) : La Biographie langagière, un outil didactique plurivalent.
• Sarah LAFONTAINE, Université de Sherbrooke (Canada) : Développement et validation d’une intervention éducative inspirée de la carte conceptuelle pour les patients vivant avec le diabète de type 2.
• Philippe LE BOUTEILLER, Communauté université Grenoble Alpes (France) : Approche eulérienne de Hamilton-Jacobi par une méthode Galerkin discontinue en milieu hétérogène anisotrope : application à l’imagerie sismique.
• Aristarque MULONDA BULAMBO*, Université pédagogique nationale (République démocratique du Congo) : Activités anti plasmodiale et hypoglycémiante des extraits de phyllanthus Amarus.
• Achtone Christy NKOLLO AGANGA*, Université Omar Bongo (Gabon) : Distribution et conservation du lamatin africain dans les sites Ramsar de Petit Loango et de Setté Cama (Gabon).
• Yaye Mbékhé SARR*, Université virtuelle du Sénégal : Vers les protocoles de routage energy-aware dans les réseaux de capteurs auto-organisables.
• Martin SIMEONOV*, Université de Médecine de Plovdiv (Bulgarie) : Diagnostique, traitement opérationnel et résultats de la sténose hypertrophique du pylore.
• Geneviève ZABRE*, Université de Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo (Burkina Faso) : Utilisation des plantes médicinales dans la lutte contre le méthane émis par les ruminants : cas des ovins.
• Dona Ophra Aude ZINSOU*, Université d’Abomey-Calavi (Bénin) : Utilisation des huiles essentielles de la Mentha piperita L. et de Thymus vulgaris L. dans le traitement des mycoses au Bénin : Caractérisation chimique et antifongique, essai de formulation de crème hydrophile avec expérimentation de nouveaux excipients tels que l’huile de palme et le beurre de karité.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Madrid Appercu
Coronavirus

#ProtègeTonSoignant: "Les Français de l'étranger sont aussi concernés"

L'initiative, lancée par un collectif regroupant des professionnels du monde médical et du monde de l'entreprise, mobilise depuis le début de la crise du Coronavirus en France une équipe de bénévoles