Mardi 20 avril 2021
Copenhague
Copenhague

Un Fastelavnsbolle, mon chou ? La pâtisserie d'avant Carême

Par Joëlle Borgida | Publié le 28/01/2021 à 18:10 | Mis à jour le 03/02/2021 à 20:27
Photo : ©Joëlle Borgida
Fastelavsnbolle pâtisserie Danemark

La saison des galettes des rois se termine mais nous pouvons nous réjouir de passer à celle des Fastelavsnbolle, petites pâtisseries traditionnelles liées à la période d'avant Carême qui ont apparu déjà depuis plusieurs semaines dans les vitrines des boulangers-pâtissiers danois. 

 

Fastelavn correspond à la période d’avant Carême, dans les pays historiquement luthériens comme le Danemark, la Norvège, l’Islande, l’Estonie, la Suède. Fastelavn est célébré le dimanche ou le lundi - les 14 et 15 février cette année - avant le Mercredi des Cendres. Chez les catholiques romains, cela correspond à Carnaval et Mardi-Gras. Le terme Fastelavn vient du vieux danois fastelaghen, qui a lui-même tiré ses origines de l’allemand vastel-avent, signifiant avant le jeûne, c'est-à-dire avant le début du Carême.

 

Les festivités liées à Fastelavn : Slå katten af tønden

Les festivités traditionnelles liées à cette période du calendrier comprennent slå katten af tønden (frapper le chat hors du tonneau). Historiquement, on plaçait un chat noir dans un tonneau et il fallait battre le tonneau pour faire sortir l’animal. C’était une façon de faire sortir les mauvais esprits. 

 

La pâtisserie traditionelle : le Fastelavnsbolle

Au Danemark, vous aurez peut-être repéré depuis déjà plusieurs semaines dans les boulangeries, des  sortes de choux à la crème. Il s’agit en fait de la pâtisserie traditionnelle liée à la fête du Fastelavn : le Fastelavnsbolle (petit pain de Fastelavn) qui est une petite brioche ronde sucrée généralement couverte par un glaçage et remplie d'une crème chantilly.

On trouve des pâtisseries similaires dans d'autres pays du Nord de l'Europe ; par exemple en Suède, avec la cousine appelée Semla

 

Voici quelques adresses où vous trouverez des Fastelavnsbolles testés et approuvés par l’équipe de Lepetitjournal.com Copenhague  :

 

- Alice Cph à Amager.

Bageriet Brød à Vesterbro.

Juno The Bakery à Østerbro où vous trouverez la version suédoise avec de la pâte d'amandes.

 

gâteau mardi gras Danemark
Semla en préparation chez Juno ©Joëlle Borgida 

 

chou brioche carême pays luthériens
Fastelavnsbolle ©Joëlle Borgida 

 

Brødflov à Christianshavn et Fredericksberg.

Buka dans le centre de Copenhague. 

- Andersen à Islands Brygge propose une boulangerie / pâtisserie  fusion entre Danemark et Japon. En plus des fastelavnsbolle au yuzu ou au thé matcha, des tebirke danois au pavot, des tartelettes à la rhubarbe, leur baguette très frenchy vaut vraiment le détour à moins que vous vous laissiez tenter par leur pain Hiroshima ! 

 

Joelle-

Joëlle Borgida

J’ai vécu dans huit pays ces vingt dernières années. Désormais installée à Copenhague, j'ai envie de partager mes découvertes danoises.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

20 ANS DE LEPETITJOURNAL.COM !

lepetitjournal.com : 20 ans d’un réseau formidable !

En 2021, lepetitjournal.com, votre média à l’étranger, fête ses 20 ans. En cette année anniversaire, partons à la rencontre de ceux sans qui votre journal n’existerait pas : nos partenaires !

Actualités

Regards d'artiste

Le photographe danois Mads Nissen gagne le Word Press Photo 2021

Le photographe danois Mads Nissen a remporté le World Press Photo 2021 pour son cliché où il montre une femme âgée au Brésil enlaçant une infirmière protégée de la COVID-19 par du plastique.

Que faire à Copenhague ?

NATURE

La saison des cerisiers en fleurs à Copenhague

La floraison des cerisiers symbolise l’arrivée du printemps. Quels sont les endroits à Copenhague pour admirer ces arbres recouverts de petites fleurs rose, la saison est sur le point de débuter.

Expat Mag

20 ANS DE LEPETITJOURNAL.COM !

lepetitjournal.com : 20 ans d’un réseau formidable !

En 2021, lepetitjournal.com, votre média à l’étranger, fête ses 20 ans. En cette année anniversaire, partons à la rencontre de ceux sans qui votre journal n’existerait pas : nos partenaires !