Vendredi 18 juin 2021
Copenhague
Copenhague

Un agenda culturel bien rempli pour ce mois de mai à Copenhague !

Par Joëlle Borgida | Publié le 02/05/2021 à 20:30 | Mis à jour le 04/05/2021 à 16:47
Photo : © Tim Trad (Unsplash)
Copenhague vue de haut pour un aperçu de la vie culturelle de ce mois de mai 2021.

Un mois de mai riche en événements culturels puisque déjà depuis le 21 avril au Danemark, il est à nouveau possible de visiter les musées, d’aller dans une galerie d’art, à la bibliothèque ou dans un café et qu’à partir du 6 mai, les salles de cinéma reprendront leurs projections et les salles de spectacles accueilleront à nouveau du public.

Après des mois sans activités culturelles, difficile de savoir où donner de la tête : expositions, concerts, spectacles, dîners au restaurant... Pour vous aider à choisir, chacun des contributeurs de Lepetitjournal.com Copenhague vous propose son coup de coeur.

 

 

Amélie B.a été voir Gauguin : 

L'exposition « Paul Gauguin - Why are you angry ?» à la Glyptothèque jusqu’au 16 mai 2021. Il s’agit d'une relecture des oeuvres de Gauguin créées à Tahiti. Au delà de l’esthétisme, c’est à travers le prisme culturel et politique de l’époque que les oeuvres sont présentées.Une sélection diversifiée de documents historiques et d’art visuel contemporain côtoient les peintures, sculptures et céramiques de l’artiste. Les thèmes de l’impérialisme occidental, du mythe paradisiaque de Tahiti et de sa représentation, du colonialisme ou encore du genre apportent un éclairage nouveau sur l’artiste et son oeuvre.

 

 

Violaine Caminade de Schuytter et deux artistes expressionnistes : 

L’exposition « Kirchner & Nolde - up for discussion » invite au débat en réévaluant les oeuvres de ces deux artistes expressionnistes, stigmatisées par le nazisme comme art dégénéré. A travers eux comment lire l’exercice du pouvoir établi, celui de l’Allemagne colonialiste mais pas seulement ? Car c’est bien à une réflexion stimulante sur le bon et le mauvais usage des musées que nous convie le SMK.

 

Leslie Noygues est allée au musée d'art d'Horsens :

Dans le joli parc Caroline Amalie Lundens, les statues de Bjørn Nørgaard donnent le ton: le musée construit sous forme de "Cube blanc" met en avant des œuvres contemporaines créées par des artistes danois. Une pièce entière est consacrée à Michael Kvium qui est né à Horsens en 1955.  Pour la plupart des peintures réalistes grotesques, illustrant le côté sombre de la vie. On aime ou on n'aime pas. D'autres artistes sont présents : Morgens Zieler, Rose Eken, Christian Lemmerz, Lars Nørgård, Erik A. Frandsen ... Le café est très agréable avec vue sur le parc.

Musée d'art d'Horsens dans le Jutland au Danemark
musée d'art d'Horsens 

 

Clément Renisio vous emmène dans un restaurant étonnant : 

Trop heureux et impatient de pouvoir goûter à nouveau au plaisir d'une bière et d'un plat en terrasse, j'ai réservé avec un ami, et ce au moins deux semaines à l'avance, une table pour dix-neuf heures, au sein d'un étonnant établissement, Lygtens Kro, situé au cœur du quartier Nordvest. Mélange de styles et fusion des genres, ce lieu qualifiable d'alternatif offre un compromis exotique et amusant entre l'ambiance bavaroise des vastes tablées en bois massif, une clientèle ostentatoirement positionnée dans la mouvance anti-fa à tatouage. La carte des plats y oscille entre cuisine alpine traditionnelle et options véganes, sur fond de rock garage psychédélique, romantisme noir, et magnifiques bières bavaroises à la pompe. Difficile quoi qu'il arrive, de rester insensible à l'étrange énergie dégagée par ce lieu et ceux qui l'anime.  Attestation de négativité covidienne digitale (effectuée le matin même) en règle et présentée à l'entrée de la terrasse, on vérifie notre réservation et la soirée démarre, dans la même ambiance conviviale que d'habitude. On se dit tout de même que cette pratique ne fait pas rêver. Et puis on s'assoit. On trinque avec des inconnus à la santé de cette première soirée de réouverture. On n'est peu de choses. La soirée est belle, les clients en très grand nombre se sont retrouvés. Il fait beau, pas trop frais, la terrasse est chauffée, je scrute les tatouages et parle à tout rompre en dégustant de subtils nectars bavarois accompagnés de spécialités du même coin (non véganes en ce qui me concerne, dans leur déclinaison à base de soja pour mon camarade). C'est agréable même si, déjà, je n'envisage pas de me soumettre à un test toutes les semaines pour entrer dans un restaurant ou un café. Nous verrons bien.      

 

terrasse des restaurants et cafés à Copenhague
La terrasse de Lygtens Kro

 

Bénédicte Wagner ou conjuguer promenade au grand air et culture à Sophienholm : 

Le soleil est de retour, les musées rouvrent leurs portes... pourquoi ne pas en profiter pour aller faire un tour à Sophienholm ? Joli musée situé au bord du lac de Bagsværd au nord de Copenhague, Sophienholm doit son architecture et la conception du parc qui l'entoure à l'architecte français Joseph-Jacques Ramée. Vous pourrez vous y rendre en bateau (voir toutes les informations ici), profiter du café ou même du parc pour un pique-nique, et découvrir jusqu'au 13 juin le travail photographique de Henrik Saxgren consacré aux paysages danois, islandais et groenlandais. Pensez à réserver votre billet et l'horaire de votre visite ici

 

Joëlle Borgida, de la danse, de la musique classique : 

Amoureuse de la musique de Bach et amatrice de danse contemporaine, j’ai immédiatement pris des billets pour aller à l'Opéra royal voir le spectacle Light-Bach Dances. Il s'agit de la deuxième collaboration du chorégraphe israélien Hofesh Shechter et du metteur en scène anglais John Fulljames qui dirige depuis 2017 l'Opéra Royal danois pour co-créer et diriger cette œuvre multidisciplinaire avec un casting de 41 artistes : musiciens, chanteurs et danseurs. Faites vite : seulement quelques dates et très peu de places restantes. 

 

 

Et encore quelques idées de visites  :

- La biennale internationale du portrait se tiendra au château de Frederiksborg du 7 mai à la fin août 2021. Pierre-André Auzias, peintre français, qui a longtemps vécu au Groenland y présente un portrait « Le départ de Mette » dans le cadre du concours www.portraitnow.org

 

- Une très belle exposition de photographies de l'anthropologue danois Christian Vium au Fotografisk Center de Copenhague. À l'automne 2019, Christian Vium a visité la colonie d'Ikerasak dans le fjord d'Uummannaq, au nord-ouest du Groenland. L'exposition Ikerasak: "Histoires quotidiennes d'une colonie groenlandaise" remet en question les stéréotypes sur le Groenland et invite le public à un voyage émotionnel et personnel dans une communauté de pêcheurs et de chasseurs se concentrant sur les histoires personnelles des membres de cette colonie au cours du XXème siècle. 

 

Mor!  : avec la figure maternelle comme point focal, l'exposition Mère! à Louisiana interroge la question des origines et de la filiation, elle questionne la féminité, la mort et le rôle de celles qui donnent la vie. L'exposition décrit les changements sociétaux marqués qui ont fait évoluer la position sociale des femmes et les normes culturelles : du droit de vote des femmes, à la législation sur l'avortement, à la contraception aux nouveaux rôles de père. Du 21 avril au 28 août 2021 au Musée de Louisiana

 

Oceanista au musée maritime d'Elseneur: des cols marins, des rayures et des pulls marins aux créations de créateurs de mode comme Jean Paul Gaultier et Coco Chanel. La mer et le transport maritime ont toujours été une source d'inspiration pour la mode. 

 

 

- À partir du 6 mai, les cinémas rouvriront leurs portes : une occasion de voir les films qui ont été récompensés la semaine dernière aux Oscars :  Drunk de Thomas Vinterberg et Nomadland de Chloé Zhao qui a reçu trois prix. Moviehouse à Hellerup a d'ores et déjà programmé Another round (le titre anglais de Drunk) sous-titré en anglais pour sa reprise. 

 

- Envie de chiner, d'aller dans un marché aux puces : sur la place de la mairie de Copenhague qui aura lieu le dimanche 30 mai prochain ou à celui de Istegade à Vesterbro les 29 et 30 mai. 

 

Bane gaarden : faites un tour dans ce lieu alternatif, une oasis proche d'Enghave Plads où chaque week-end, vous pourrez faire quelques courses dans d'anciennes granges en bois, boire un verre, manger des huitres en écoutant de la musique au milieu d'un jardin à l'ambiance bohème. 

 

La Chambre de Commerce franco-danoise organise un webinaire le 2 juin prochain avec 3 anciens sportifs danois dont deux anciens médaillés d'or au jeux olympiques et un footballer de l'équipe nationale qui vont venir témoigner de leur après-carrière, des challenges rencontrés et comment ils utilisent leur expérience de sportif de haut niveau dans leur nouvelle carrière. 

La participation au webinaire est gratuite et il sera possible d'y participer en présentiel (50 personnes maximum). Plus d'information et inscription sur cette page

 

 

Très bon mois de mai, n'hésitez pas à partager vos découvertes avec nous ! 

Et n'oubliez pas de vous faire tester...

 

 

 

Joelle-

Joëlle Borgida

J’ai vécu dans huit pays ces vingt dernières années. Désormais installée à Copenhague, j'ai envie de partager mes découvertes danoises.
0 Commentaire (s)Réagir