TEST: inter

Comment les commerçants essaient-ils de survivre à la crise ?

Par Article Partenaire | Publié le 16/12/2020 à 10:32 | Mis à jour le 16/12/2020 à 10:47
boutique en ligne crise

La crise sanitaire est difficile pour tout le monde, et les commerçants font bien sûr partie des entreprises impactées. Comment font-ils pour remonter la pente ? Quelles sont les solutions mises en place? Et comment pouvez-vous, en tant que commerçant, sauver votre chiffre d’affaires ? Nous répondrons à ces questions en vous donnant quelques conseils qui peuvent vous être très utiles.

 

La différence entre les commerces physiques et les boutiques en ligne

Les commerces physiques ont été plus impactés que les boutiques en ligne. Cependant, même les commerces physiques restés ouverts ont, pour la plupart, vu leur chiffre d’affaires chuter. 

La solution adoptée par de nombreux commerçants est la vente en ligne. Les plus petites entreprises ont utilisé les réseaux sociaux ou les sites comme Etsy pour vendre quelques produits de plus. D’autres ont pu mettre en place un site de vente en ligne. 

Notre conseil : Si vous ne l’avez pas encore fait, vous pouvez créer une boutique en ligne gratuite grâce à SumUp. C’est un outil très rapide et surtout simple et gratuit qui vous permet de vendre vos produits à distance.

 

Le dispositif d’aide du gouvernement

En 2020, le gouvernement a mis en place plusieurs dispositifs pour aider les entreprises qui ont dû fermer entièrement ou partiellement, ou celles qui ont subi une perte de chiffre d’affaires. Cependant, cette aide n’est pas disponible pour toutes les entreprises. Les commerces qui ont ouvert peu de temps avant le début de la crise sanitaire se retrouvent dans la plupart des cas sans aide. Les micro-entreprises passent aussi souvent juste à côté, en ayant un chiffre d’affaires légèrement au-dessus de la limite pour avoir droit aux aides par exemple. 

Notre conseil : Vérifiez si vous avez droit aux aides et si vous pouvez encore en faire la demande. Il serait dommage de passer à côté. 

 

Faciliter les paiements par carte bancaire

Les consommateurs évitent autant que possible les paiements en espèces. Le paiement par carte bancaire fait en effet partie des mesures barrières recommandées. Cependant, installer un TPE dans une boutique ou sur un stand de marché peut s’avérer coûteux pour les commerçants. Même s’il n’y a pas de ventes, il y a des frais fixes à payer.

Notre conseil : Nous vous conseillons donc d’opter pour un tpe mobile, qui ne coûte pas très cher. SumUp propose différents modèles, dont le moins cher est à seulement 29 euros. Ce petit terminal de paiement est facile à transporter, et le dernier modèle vous permet même d’imprimer des tickets de caisse. Votre client pourra payer par carte bancaire même s’il s’agit de petits achats. Ceci facilite également les ventes dites spontanées, car le client n’a pas besoin d’avoir assez d’espèces dans son portemonnaie pour se faire plaisir.

Quant aux prix, le TPE mobile de SumUp a le grand avantage que vous en serez propriétaire, et qu’après achat, vous ne payez que des frais de transaction sur vos ventes. Si vous ne vendez rien, vous ne payez rien. 

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique