Lundi 18 octobre 2021
TEST: 2250

INTERVIEW - Catherine Feyeux, Proviseure du lycée français de Düsseldorf

Par Lepetitjournal Cologne | Publié le 08/01/2013 à 00:00 | Mis à jour le 07/01/2013 à 18:13

 

Le lycée français de Düsseldorf a fêté ses 50 ans en octobre dernier et inauguré un nouveau bâtiment. Lepetitjournal.com Cologne a rencontré la nouvelle proviseure, Catherine Feyeux, fraîchement arrivée de San Francisco.


Lepetitjournal.com : Vous avez pris vos fonctions en septembre. Est-ce votre première expatriation? Sinon, que tirez-vous de vos premières expériences ?
Catherine Feyeux : Je viens du Lycée français de San Francisco où j'ai été proviseure-adjointe pendant 3 ans. Ma première expérience en tant que chef d'établissement s'est faite à l'île de la Réunion où je suis restée 7 ans. Je suis arrivée comme conseillère principale d'éducation dans un collège sensible puis, j'ai passé le concours de personnel de direction. J'ai toujours aimé changé de lieu, de perspective. L'île de la Réunion pose d'intéressants défis en matière d'école et d'apprentissages. San Francisco c'est le choc américain, c'est une culture très différente de la notre, une approche de la scolarité très différente aussi. C'est très surprenant au départ mais on apprend beaucoup, notamment à valoriser l'élève et donner une plus grande importance à l'oral et donc à la confiance en soi. Si je prends le meilleur de tous les endroits où je suis passée, je commence à avoir une idée de l'école idéale !

Quel regard portez-vous sur Düsseldorf ? Sur l'Allemagne en général ?
Ma première impression ? Une ville verte, avec des vélos partout?Une ville conviviale aussi, avec un centre-ville très animé. J'ai très envie d'explorer les nombreuses activités culturelles offertes par Düsseldorf et sa région. Quant à L'Allemagne, j'ai tout à découvrir d'un grand pays riche et varié, que je devine attachant.

Quelles sont vos premières impressions sur le lycée ?
Le lycée était encore en chantier lorsque je suis arrivée. Je reconnais avoir craint que tout ne soit pas prêt pour accueillir les élèves à temps pour la rentrée fixée au 10 septembre. Il a fallu beaucoup d'énergie des parents membres du comité de gestion pour que la rentrée se fasse dans les temps. Ce qui me frappe dans ce lycée, c'est la volonté de toute une communauté pour que cette école continue à vivre et à grandir. C'était très clair notamment lorsque nous avons fêté les 50 ans du lycée, le 19 octobre dernier. Non seulement cette journée fut très positive et très constructive pour nous tous, ce fut l'occasion de rassembler et de célébrer tous ceux qui ont construit ce lycée, mais aussi elle nous a permis de rassembler des forces pour continuer de l'avant et développer de nouveaux projets.

Quelles ont été les nouveautés de cette rentrée 2012 ?
Le site dispose désormais d'un bâtiment tout neuf avec des salles de classes vastes, lumineuses et agréables à vivre. Le lycée est devenu beaucoup plus accueillant, plus visible également dans la ville. Nous offrons de nouveaux services aux élèves et à leurs parents : une cantine a été créée dans le nouveau bâtiment. Une cantine pour les élèves de maternelle a vu le jour dans l'ancien bâtiment. Environ 400 élèves déjeunent chaque jour dans nos locaux. Avec ce service, certains horaires ont changé, les élèves du primaire notamment, finissent les cours à 14h30 au lieu de 13h10.

Le lycée a la particularité d'accueillir également les maternelles et primaires. Quelle est la répartition des élèves ?
Le lycée compte 578 élèves, une centaine en maternelle, environ 300 en primaire et 200 au lycée. Nous avons deux classes par niveau, sauf à partir de la 3ème où il n'y a qu'une classe par niveau.

Quel est le profil des parents d´élèves : Allemands, Français, mixtes, autres ?
Notre population se compose de 53% de Français, 25% de franco-allemands, 11% d'Allemands et 11% d'autres nationalités.

Quels sont les frais d'inscription en 2012, vont-ils évoluer l'année prochaine ?
Les frais d'écolage varient entre 3.572  euros pour l'élémentaire et 6.133 euros pour le lycée. C'est le comité de gestion qui fixe les frais d'écolage, ceux de la rentrée scolaire prochaine ne sont pas encore connus.

Quels sont les séries offertes aux élèves à partir de la 1ère ?
Les séries ES (économique et social) et S (scientifique). Nous préparons également les élèves qui le souhaitent à un double diplôme : l'ABIBAC, l'Abitur et le Baccalauréat. Cette année, 7 élèves de terminale sur 26 le préparent. Nous offrons aussi une option européenne anglais à partir de la seconde.

Quels sont les professeurs venant dispenser les cours, viennent-ils de France? Comment sont-ils sélectionnés ?
Nos professeurs sont pratiquement tous titulaires de l'Education Nationale, détachés auprès de l'AEFE. De nombreux professeurs sont installés en Allemagne, d'autres viennent de France. Nous recrutons aussi des enseignants en contrat local. Ils sont sélectionnés en fonction de leur profil par rapport aux postes proposés.

Le LFFD a atteint 92% de réussite au Bac en 2012. Quels sont les taux de réussites au bac par section ?
Les résultats de 2012 étaient un peu en deçà de ceux des années précédentes. Cependant, 75% des élèves qui ont obtenu le baccalauréat l'ont eu avec mention. 6 candidats sur 7 ont réussi l'Abibac. 16 candidats sur 20 ont obtenu la mention européenne anglais.
 
Vers quels horizons se sont tournés les nouveaux bacheliers ?
Certains élèves continuent leurs études en France, d'autres en Allemagne. L'objectif est que nos élèves soient le plus internationaux possible, qu'ils pensent que le monde leur est ouvert, qu'ils puissent poursuivre leurs études en Europe ou sur un autre continent.
 
Quels sont les projets que vous entendez mener à bien cette année ?
Cette année, nous devons rédiger un nouveau "Projet d'établissement" pour le lycée. Bien entendu, ce projet se construit en cohérence avec le cadre de L'AEFE, l'agence pour l'enseignement français à l'étranger. En effet, la richesse de notre école c'est aussi d'appartenir à ce vaste réseau, présent dans 130 pays du monde. Nous allons déterminer avec les enseignants la politique pédagogique qui nous permettra d'ajouter la meilleure plus-value possible pour les élèves qui nous sont confiés. Ainsi, nous venons de créer une commission de réflexion sur la politique des langues au lycée, commission qui comprend des professeurs, des élèves et des parents.

Quels sont les événements, autres que les examens qui rythment l'année scolaire ?
Des fêtes comme la Saint Martin ou Noël sont célébrées par les élèves du primaire. Les professeurs proposent également des sorties éducatives en fonction de leurs programmes, ainsi au printemps les élèves de 3ème se rendent à Brême avec leur professeur de mathématiques. Nous accueillons des spectacles, des conférences. Les élèves sortent régulièrement de l'école pour assister à des concerts, des pièces de théâtre, des forums.

Propos recueillis par Magali Hamon (www.lepetitjournal.com/cologne) Mardi 8 janvier 2013

 

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet