Mardi 22 juin 2021

EDUCATION - FLAM, le Français en s'amusant

Par Lepetitjournal Cologne | Publié le 25/06/2012 à 00:00 | Mis à jour le 20/11/2012 à 11:16

A l'heure des bilans scolaires et fêtes de fin d'année, le Sénat organise aussi des assises pour faire le point sur le programme FLAM. Depuis 11 ans il propose une aide aux petits Français ou binationaux installés hors Hexagone et âgés de 5 à 14 ans d'accéder un apprentissage ludique du français en dehors de l'école

 


Spectacle de fin d'année des deux groupes FLAM de Francfort (ALT/www.lepetitjournal.com/francfort)

"Bonjour, comment allez-vous" une chanson mimée pour démarrer la dernière séance de l'animation enfantine avant les vacances. Les 22 enfants enchaînent ensuite "l'histoire d'Hubert et le haricot vert" inventée par les plus jeunes; la dizaine de gamins plus âgés interprète ensuite "Elle court la rumeur". Dans le public leurs parents et animatrices. Quelques oublis de textes, parfois un accent léger, mais très peu de fautes pour ces enfants qui apprennent le français essentiellement grâce à des séances d'une heure et demi une fois par semaine, et dans leurs familles. Lancé en 2001, le programme FLAM (Français Langue Maternelle) permet à des enfants français ou binationaux de suivre, dans un contexte extra-scolaire, un apprentissage spécifique de la langue et de bénéficier d'un contact avec la culture française. Il s'adresse aux enfants de la grande section de maternelle (5ans), aux classes de primaire et du secondaire.


Un apprentissage linguistique et interculturel
" C'est super pour mes filles, explique Stella Erencin, une des mamans dans l'assistance. Leur père est allemand et comme nous sommes définitivement installés ici, on a préféré les mettre à l'école allemande pour qu'elles aient les mêmes vacances que leurs voisins ou cousins. Mais je veux tout de même qu'elles parlent bien ma langue! " Cette années les Ouistitis et les Galopins de Francfort ont ainsi appris du vocabulaire autour du thème de la ville, dont les prépositions de lieux, les élections qui se déroulent différemment en France et en Allemagne, l'articulation, un peu d'écriture? Ils ont vu et fait une exposition, regardé des films, joué, chanté en français. Les animatrices sont formées et rémunérées pour enseigner cette langue sans qu'il existe de méthodes ou pédagogies spéciales pour ces enfants presque bilingues. Un seul principe, être ludique et s'adapter à chacun. En Hesse les parents paient 7,50 euros pour une heure et demi de cours.


Une meilleure synergie est possible

Voilà 29 ans que l'association AFDE-Hessen organise des animations enfantines des bébés aux adolescents et elle a obtenu pendant 5 ans des aides du programme FLAM. Mais elle compte sur les assises Flam se tiennent ce lundi au Sénat  à Paris pour obtenir des réponses à des questions que de nombreuses associations se posent. Il existe plusieurs dizaines de groupes en Allemagne, mais personne ne le sait exactement. Il n'y a aucune coordination. Chaque association (créée spécifiquement ou de représentation des Français de l'étranger) propose ses activités, demande des subventions de son côté alors que l'Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger qui gère ce dispositif depuis 3 ans (et également les lycées français), confie 600 000 euros à 70 groupes à travers le monde. 5 500 enfants participent à ces activités cette année d'après l'AEFE. Les associations demandent aussi une plus grande transparence dans la répartition des fonds. Elles estiment aussi que le programme devrait concerner les enfants dès l'âge de deux ans. " Lorsqu'ils arrivent vers 5-6 ans, explique Anne Henry-Werner, responsable de l'AEFE-Hessen et animatrice FLAM, il est parfois déjà tard pour corriger certaines erreurs, pour qu'ils aient un bon accent. " Le renforcement de ce programme a fait partie des thèmes de campagne lors des récentes législatives. Les associations de terrain réussiront-elles à se faire entendre? Actuellement 70% des enfants français vivant à l'étranger ne sont pas scolarisés dans une école ou un lycée français.


Anne Le Troquer (www.lepetitjournal.com/francfort) Lundi 25 juin 2012{jcomments on}

Il existe des groupes FLAM dans les principales villes d'Allemagne de l'Ouest.

En Hesse, renseignements et inscriptions auprès de l'ADFE-Hessen: http://www.adfehessen.de/Animationenfant/animation.htm

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet