Mercredi 20 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ALFONS - "J’avais envie de faire rire et de remuer les émotions"

Par Lepetitjournal Cologne | Publié le 17/10/2012 à 00:00 | Mis à jour le 04/04/2014 à 14:43

 

Sur les planches de Comedia le 23 octobre prochain, Alfons, l'humoriste français le plus connu outre-Rhin nous parle de son nouveau spectacle Wiedersehen macht Freunde et nous confie aussi quelques anecdotes croustillantes

Lepetitjournal.com : Vous revenez avec un nouveau spectacle intitulé Wiedersehen macht Freunde. Pouvez-vous nous dévoiler un peu son histoire ?
Alfons : C'est une histoire vraie comme à chaque fois. Ce sont trois copains qui ne se sont pas vus pendant 20 ans et qui s'étaient promis de se revoir? dans 20 ans ! On s'était donné rendez-vous et tout le monde s'en rappelait. On s'est revus il y a deux ans après 20 ans. Le spectacle évoque nos souvenirs de mômes à Paris, nous étions inséparables ! A cette époque, quelque chose de particulier s'est passé : nous vivions tous les trois dans le 13ème arrondissement de Paris et on nous avait interdit d'aller sur un terrain vague où se trouvait un clochard soi disant dangereux. Ce côté dangereux est devenu évidemment très attrayant pour nous ! Alors on est allés là-bas et on a fait la connaissance d'un clochard pas du tout dangereux et très philosophe qu'on a appelé Archimède et qui nous a appris plein de trucs sur la vie. Dans le spectacle, je raconte aussi au public ce que j'ai fait pendant 20 ans et je montre mes nouveaux films. Mon thème de prédilection reste les loisirs des Allemands qui seraient impensables en France, comme la randonné « à poil ».

A-t-il déjà été joué en Allemagne ? Comment a-t-il été accueilli ?
La première du spectacle a été jouée au printemps à Hambourg. J'ai aussi joué à Francfort et Leipzig et maintenant Cologne et Düsseldorf. Dans ce spectacle, on rit beaucoup et en même temps c'est émouvant. J'avais envie de faire rire mais surtout de toucher les gens au c?ur et de remuer les émotions. Les gens me disent à la fin que c'est un spectacle qui les touche. Cette histoire de clochard et d'amitié nous a appris à rester encore un peu enfant même quand on est adulte.

Un message touchant après un spectacle ou une réaction amusante à nous raconter ?
Dernièrement, j'ai reçu une lettre d'une dame qui me disait combien le spectacle l'avait touchée et qu'elle aimerait se marier avec moi, c'était une vraie déclaration d'amour ! Comme toujours la dame en question avait 82 ans ! Enfin, pour la première à Hambourg, mes deux copains sont venus. Malheureusement ils ne seront pas là pour le spectacle à Cologne.

Votre pire souvenir de "frenchie" à l'étranger ?
C'est le jour où j'ai reçu une médaille dans une pochette de carnaval. Sans le vouloir, je suis devenu membre d'un groupe de carnaval et obligé de faire un discours. C'était très militarisé, et quand j'ai prononcé mon discours, la salle s'est vidée ; on n'était pas du tout sur la même longueur d'ondes ! Pour moi ce fut traumatisant. L'année suivante, je devais désigner mon successeur mais ils m'ont tellement détesté qu'ils ne m'ont pas rappelé ! C'était il y a une quinzaine d'années.

Une pièce, un spectacle, un one man show que vous avez aimé ?
C'est une pièce que j'ai vue à Paris au théâtre de la Madeleine et que je recommande : Volpone. C'est fantastique !

Vos projets ?
Je continue PUSCHEL TV, je refais de la radio et je participe à une opérette d'Offenbach avec l'orchestre de Dresde : Die Großherzogin von Gerlostein.

Propos recueillis par Magali Hamon (www.lepetitjournal.com/cologne) Mercredi 17 octobre 2012

Informations

A relire :

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Francfort Appercu
GASTRONOMIE

Le Beaujolais nouveau, une tradition qui continue à s'exporter

Le Beaujolais nouveau, cultivé au nord du Rhône et en Saône-et-loire, sera célébré ce 21 novembre dans le monde entier, et notamment en Allemagne. Retour sur son origine et son histoire.

Communauté

Heidelberg Mannheim Appercu
MICRO-TROTTOIR

L’Allemagne va sanctionner le « Upskirting ». Elles témoignent

La curiosité est un vilain défaut comme le dit l’adage, surtout si c’est pour regarder sous les jupes des filles. L’Allemagne a décidé de sanctionner dorénavant les amateurs de clichés impudiques.

Que faire à Cologne ?

Francfort Appercu
GASTRONOMIE

Le Beaujolais nouveau, une tradition qui continue à s'exporter

Le Beaujolais nouveau, cultivé au nord du Rhône et en Saône-et-loire, sera célébré ce 21 novembre dans le monde entier, et notamment en Allemagne. Retour sur son origine et son histoire.

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles

Sur le même sujet