REPORTAGE - Une fête de la musique réussie à Cologne

Par Lepetitjournal Cologne | Publié le 25/06/2017 à 22:00 | Mis à jour le 26/06/2017 à 09:18

 

La fête de la musique de Cologne s'est déroulée dans la soirée du samedi 24 juin à Rheinhaufen. Allemands et Français ont pu profiter d'un programme musical riche, des nombreux artistes présents et d'une belle soirée d'été que la pluie a épargnée.

 

Le groupe Enalkil aux couleurs françaises : Uri Borg à la basse, Derya Kaptan au chant, et Sylvain Laborde au piano/chant

Le ciel était noir et menaçant à Rheinhaufen en ce samedi soir. Il en fallait bien plus pour décourager les organisateurs de la fête de la musique à Cologne. Dès 18 heures et jusqu’à 22 heures, de nombreux passants se sont arrêtés un temps sur la Rheinhaufen : beaucoup de Français en recherche de l’ambiance la fête de la musique traditionnellement du 21 juin, mais aussi des Allemands curieux . 

La soirée a commencée sur les chapeaux de roue avec le Laurent Chevalier trio. Le groupe franco-allemand a proposé au public massé sur les marches du musée du chocolat un large panel de variété française. Particularité : les spectateurs se voyaient remettre des textes pour chanter en choeur.  "C’est toujours un plaisir de venir ici, le public est vraiment exceptionnel ici. Les Français connaissent les paroles bien sûr, les Allemands sont curieux ou chantent juste la mélodie ! Mais l’ambiance est formidable ! » résume Laurent Chevalier, qui participe à cette fête de la musique depuis 2013.

Répartis sur les cinq spots de l’événement, beaucoup de groupes différents ont fait montre de leurs talents. Dans le désordre, on a pu apercevoir le groupe Enalkil avec son propre répertoire de chansons françaises et ses reprises de Zaz et Calogero, un quatuor de Bassons, de l’Indie pop, du swing, de la pop, du rock ou encore de la musique ethnique…Pas moins de trente groupes se sont produits ce soir là. 

"C’est bien qu’ils fassent ça, c’est vraiment sympa d’organiser une fête de la musique !", se réjouit Gaëlle, venue entre amies. "Par contre, c’est dommage, les scènes de musique sont vraiment trop éloignées, c’est un peu trop étalé... » regrette pour sa part Sylvie. Quoi qu’il en soit, il y avait un peu de France dans Cologne, le temps d’un peu de musique.

Le Laurent Chevalier Trio sur scène, avec Laurent Chevalier à la guitare, Andreas Hindrichs au trombone et Sebastian Schaffmeister à la contrebasse.

Jeanne Meyer (www.lepetitjournal/cologne.com) Lundi 26 juin 2017 

Enregistrer

Enregistrer

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cologne !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale