Jeudi 1 octobre 2020

Décès de l’acteur indien Irrfan Khan : ses films à voir ABSOLUMENT

Par lepetitjournal.com de Chennai | Publié le 13/08/2020 à 01:00 | Mis à jour le 13/08/2020 à 10:53
irrfan khan décès

Irrfan Khan, acteur Indien de renommée mondiale s’est éteint le 27 avril dernier à l’âge de 53 ans, souffrant d’un cancer depuis 2018. Remarqué dans Slumdog Millionnaire, ou encore L’Odyssée de Pi et Jurassic World, lepetitjournal.com vous propose de voir (ou revoir) les 6 films indiens dans lequel il a particulièrement brillé et marqué.

Pour cela, lepetitjournal.com de Chennai a fait appel à l’opinion experte de Jérôme, expatrié français à Chennai, qui se passionne pour le cinéma indien et particulièrement bollywoodien : 

 

1 – LUNCH BOX (2013)

Sorti en 2013, ce film, connu en Occident pour sa présentation à de nombreux festival comme le Festival de Cannes ou Le festival international de Toronto, confirme la reconnaissance internationale d’Irrfan Khan.

L’acteur en est un des deux personnages principaux, un employé d'une compagnie d'assurance, veuf, qui est sur le point de prendre sa retraite. Il offre un visage assez dur, bougon et quelque peu déçu par la vie. Dans cette dernière ligne droite professionnelle, il affiche une parfaite indifférence vis à vis de l'employé qui doit le remplacer et qu'il doit former  ( le magnifique Nawazudin Siddiqui). Cette distance est une des caractéristiques du jeu "détaché" d'Irfaan Khan. Comme bon nombre d'Indiens, il se fait livrer une "Lunchbox" tous les jours à l'heure du déjeuner".
Un jour, il est surpris par l'incroyable qualité des mets qui compose sa Lunchbox...
En parallèle, on découvre une jeune femme qui prépare la box de son mari tous les matins, avec amour, pour tenter de le re-séduire dans un contexte très indien d'absence d'affection et d'émotions affichées dans le quotidien.Très vite, elle comprend que la Lunchbox n'est pas arrivée à destination de son mari et écrit un petit mot à l'attention de l'employé qui voit arriver chaque jour un nouveau menu 5 étoiles. Au travers de ce qui devient un échange épistolaire, on voit apparaître un délicieux et subtil jeu de séduction, très éloigné des standards occidentaux... La fin est également très Indienne, sans réelle conclusion, avec une porte ouverte sur le possible. A la fois troublante, frustrante et donc géniale.

 

lunch box india film

 

2 – PIKU (2015)

Un de mes films Hindi préferés car il donne l'opportunité à des méga stars ( comme Amithab Bachchan et Deepika Padukone) de jouer à contre-courant des rôles dans lesquels ils apparaissent habituellement (dancing & loving Bollywood, épiques, Policiers, ...). Seul Irrfan Khan joue dans son registre habituel, assez détaché et malgré tout, les pieds sur terre.


L'histoire est une sorte de road movie entre Delhi et Kolkata. Les rôles princiapux se divisent entre un vieil homme (joué par Amithab), patriarche  Indien typique, colérique, capricieux et tyranique pour son entourage et sa fille, (jouée par Deepika Padukone), pour une fois très naturelle, sans fard et toute à fait charmante dans ce rôle inédit. Celle-ci fait preuve d'un fort niveau de résiliance, mettant sa vie entre parenthèse à cause des problèmes intestinaux chroniques de son père qui passe son temps à les décrire à tout le monde et dans les moindres détails…


Un jour, ce grincheux décide de partir retrouver son frère qui occupe leur maison d'enfance à Kolkata. Mais comme il a un caractère de cochon, il impose à sa fille le voyage par la route à bord d'une Toyota Innova louée pour l'occasion (nous, expats. connaissons bien le sujet...) et conduite par Irrfan, patron de la société de transports et seul "volontaire" pour faire le voyage avec une famille si ingérable. Le trio est magnifique car Irrfan agit comme un contrepoids à la fois salutaire et finalement séduisant dans le rapport père-fille.
Une nouvelle fois, la relation qui se dessine entre Deepika et Irrfan est subtile et progresse en douceur jusqu'à une fin "à l'indienne", pleine de possibles, de non-dits et non-montrés... Personnellement, j’adore ! Mention spéciale à l'hilarant Amithab Bachchan et sa chaise percée qui ne le quitte jamais.

 

film india irrfan khan

 

3 - MADAARI (2016)


Ce film montre une toute autre facette de ce grand acteur, dans un registre différent, celui des films sur la corruption : Le fils du ministre de l'interieur est kidnappé et l'information est relayée par la presse et les réseaux sociaux. Nirmal, joué par Irrfan Khan, campe le père d'un garçon, décédé dans l'écroulement d'un pont, et qui cherche la cause racine de ce drame dans le monde corrompu de la politique. Il se fera aider par la puissance implacable des réseaux sociaux.


Le film est sérieux, on devine que le sujet de la corruption est courant en Inde, de même que celui de la complaisance des forces de l'ordre à l'égard des puissants, et la thématique du héros malheureux et seul se retrouve également dans de nombre de films. C'est un de mes premiers films Indiens visionné en arrivant en Inde, ce qui m'a tout de suite mis dans le bain... Un très bon divertissement !

 

film india inde irrfan khan

 

4 – QARIB QARIB SINGLLE (2017)


Jaya est veuve depuis 10 ans et, à l'occasion du mariage d'une amie, se laisse convaincre de retrouver une âme soeur en tentant sa chance sur un site de rencontre par Internet. Quand on connaît la pudibonderie légendaire des indiens, on sent que le film part bien !  Effectivement, nous ne sommes pas déçus par la suite lorsque nous découvrons que le prétendant, Yogi, n'est autre qu'un dandy un peu poète et écrivain joué avec toute sa distance et sa grâce habituelle par Irrfan Khan. Ce dernier, pour tenter de séduire et convaincre Jaya, lui propose de rendre visite à ses trois dernières conquêtes afin de lui démontrer ses qualités humaines...


Le twist du film vient du fait qu'elle accepte cette proposition pour le moins baroque ! A partir de là, on assiste à un jeu de séduction loin de ce qu'on a l'habitude de croiser aux Etats Unis ou même en France, c'est à dire sans la moindre galoche ni étreinte. La dernière scène est magnifique et touchante et, très indienne...

 

irrfan khan film india inde

 

5 – HINDI MEDIUM (2017)


Hilarant film sur un couple qui a financièrement réussi (voir le bagou commercial du père joué par Irrfan Khan), mais qui est de basse extraction et n'a de culture que celle de la vie. Vient le moment où il faut inscrire leur fille dans une école réputée, chère et..., exclusivement réservée aux enfants des familles "de la haute". Le couple ne désespère pas et s'entoure d'une conseillère qui les forme au difficile exercice de "l'entretien de préinscription". Redoutable ! Successivement les parents iront jusqu'à déménager dans les beaux quartiers pour convaincre les écoles, ou re-déménager dans les quartiers pauvres pour tenter d'obtenir une bourse.


Irrfan Khan est à la fois compréhensif, à l'écoute et fait preuve de trésors de patience à l'égard de sa femme et de la situation. Très combatif et très touchant. A noter que le dernier film d'Irrfan venait de sortir il y a quelques semaines: Angrezi Medium, la suite de ce film avec l'inscription dans une université anglaise, cette fois, comme thème principal.

 

irrfan khan film india inde

 

6 - BLACKMAILS (2018)

Irrfan Khan est employé dans une entreprise de marketing et part toujours le dernier du bureau après une petite séance de masturbation devant une photo d'épouse de collègue laissée sur le bureau. En attendant, sa femme le trompe...ceci expliquant peut-être cela....Un jour, il est découvert, et comme il a besoin d'argent pour régler les dettes courantes du foyer, il fait chanter sa femme. S'en suit une série de chantages imbriqués entre les protagonistes, et un maître chanteur qui doit lui aussi trouver de l'argent en catastrophe  pour faire taire de potentielles dénonciations.

Film particulièrement drôle et jubilatoire, même s'il se termine dans l'hémoglobine...

 

film india blakmail irrfan khan

 

NDLR : On va vraiment regretter Irrfan Khan... 

 

logo

lepetitjournal.com de Chennai

Lancé en août 2019, ce quotidien en ligne s’adresse à l’ensemble des Français et Francophones à Chennai, en expatriation, en voyage ou ayant l'intention de venir.
0 Commentaire (s)Réagir