TEST: 3629

La mousson se termine à Chennai : Une situation plutôt satisfaisante

Par lepetitjournal.com de Chennai | Publié le 06/01/2020 à 01:00 | Mis à jour le 06/01/2020 à 01:00
mousson chennai inde

La mousson se termine et l’heure est à l’état des lieux des réserves et des nappes phréatiques. Pour ce faire, Metrowater va mesurer le niveau de l’eau souterraine dans 15 zones de la ville.

Les premiers constats tombent : malgré un déficit de mousson de 17% cette année (et 16% pour Pondichéry), le niveau de la nappe phréatique dans la ville a augmenté par rapport à décembre 2018. Avec la mousson déficitaire en 2018, le niveau de la nappe phréatique avait commencé à baisser rapidement à partir de février, alors que la demande en eau augmentait. De plus, en mai 2019, une intrusion d'eau de mer avait été signalée à Royapuram, Triplicane et Royapettah, ce qui avait empêché l’utilisation des puits de forage par les résidents.

Les responsables de Metrowater sont donc beaucoup plus vigilants cette année et  constatent d’ores et déjà que le niveau de la nappe phréatique s'est amélioré dans la plupart des régions du sud de Chennai. Le déficit de 17% s’explique en partie à cause d’un démarrage plus tardif des pluies (vers la mi-octobre) mais avec une reprise plus rapide par la suite. Et quelques pluies sont encore attendues en début d’année 2020.  A noter que les les Etats voisins, le Karnataka et le Kerala, ont été plus chanceux car ils ont respectivement enregistré un excédent pluviométrique significatif de 69% et 30% jusqu'au 30 décembre dernier.

Source : Times of India

 

logo

lepetitjournal.com de Chennai

Lancé en août 2019, ce quotidien en ligne s’adresse à l’ensemble des Français et Francophones à Chennai, en expatriation, en voyage ou ayant l'intention de venir.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale