TEST: inter

Ces investissements que l’on connaît peu

Par Article Partenaire | Publié le 01/04/2020 à 17:30 | Mis à jour le 01/04/2020 à 17:30
gold-is-money-3055758_640

L’investissement n’a jamais autant été encouragé en France qu’aujourd’hui. En effet, l’État a mis en place, à travers différentes réformes législatives, des dispositifs qui favorisent plusieurs types de placements. Nous connaissons beaucoup les investissements bancaires, les placements en bourse et les investissements en immobilier. En revanche, il en existe d’autres qui sont plus originaux. Dans cet article, nous vous en montrons quelques-uns.

Investir dans l’innovation

Depuis quelques années, l’État a créé un dispositif qui offre une fiscalité avantageuse pour tous ceux qui souhaitent aider les startups qui œuvrent dans le domaine de l’innovation technique (pour l’industrie notamment), technologique (technologies de communication digitale) ou médicale (FinTech, la Biotech et la Medtech). Les FCPI permettent ainsi de récupérer 18 % de la somme investie sous la forme de réductions d’impôts.

Investir dans l’or

Les nouveaux investisseurs connaissent assez peu cette forme de placement qui est pourtant l’une des plus communes dans le monde. L’avantage d’un tel placement, c’est de protéger son capital de la dévaluation monétaire. La revente est très facile pour pallier un besoin urgent de liquidité. Le principal frein d’un tel placement, c’est le stockage et la sécurité des lingots. Or, il est possible de le faire en toute confiance en optant pour l’achat d’un lingot d’or auprès d’une société spécialisée qui garantit le stockage, la livraison et la revente à l’image de or.fr. Le prix du lingot varie en fonction de sa taille, son poids, de sa pureté. L’authenticité est garantie par un certificat.

Investir dans les voitures de collection

Aujourd’hui, les passionnés de voitures anciennes ont la possibilité de faire rimer leur passion avec retour sur investissement. C’est un moyen d’engendrer quelques bénéfices tout en se faisant plaisir. Ces véhicules prennent beaucoup de valeur avec le temps et se vendent très bien sur le marché des amateurs et des collectionneurs. Il suffit d’avoir l’espace et les connaissances mécaniques nécessaires.

Investir dans le cinéma

Il existe une autre manière de faire de l’investissement philanthropique que d’acheter des œuvres d’art, c’est de placer de l’argent dans la création cinématographique. La réalisation d’un film coûte très cher. Pour trouver des financements, les producteurs misent beaucoup sur les aides du CNC (Centre National du Cinéma), mais aussi sur des fonds d’investissement privés que sont les SOFICA (sociétés de financement de l’industrie cinématographique et audiovisuelle). Créées à l’initiative des professionnels de l’industrie du cinéma et des établissements bancaires, elles sont agréées par l’autorité administrative de régulation. Détenir des parts dans une SOFICA permet de défiscaliser 30 % de son investissement et même plus (48 %) si cette dernière aide à la production de fictions, de documentaires, d’animations et de séries.

Investir dans la RSE

Vous voulez contribuer à rendre l’économie plus durable, plus responsable et vous vous souciez de l’environnement, c’est possible en investissant dans la RSE. La responsabilité sociale des entreprises est un concept mis en place dans le cadre de l’OCDE et l’Union européenne. Les entreprises participantes s’engagent à respecter le droit, à garantir de bonnes conditions de travail et à agir pour l’environnement. C’est donc une stratégie qui encourage le développement durable qui est aussi encouragé par la mise en place d’un dispositif avantageux par l’État. 

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique