Mercredi 26 septembre 2018
Casablanca
Casablanca
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Véhicules électriques : des bornes sur l’axe Tanger-Casablanca

Par Olivier Delagarde | Publié le 11/06/2018 à 12:28 | Mis à jour le 11/06/2018 à 12:38
Photo : Crédit DR
Bornes de recharge pour véhicules électriques : l’axe Tanger-Casablanca mis en service en juin - Olivier Delagarde - Maroc

Après la mise en service des bornes sur ce premier axe autoroutier, l’équipement du réseau Green Miles va se poursuivre jusqu’à Agadir, sur une longueur totale reliant la ville du détroit à la capitale de Souss-Massa, soit 800 kilomètres. Y seront installés 37 bornes avec 74 points de recharge de différentes puissances au niveau des aires de repos, tous les 60 kilomètres.

 

À partir de la fin de ce mois de juin, les propriétaires de voitures électriques circuleront sans stress sur les deux sens de l’axe autoroutier Tanger-Casablanca. Entendez, ils trouveront facilement des bornes électriques pour recharger leurs batteries. Partant, ils ne se feront plus de souci à ce sujet. C’est du moins ce que révèle Kawtar ..., l’ingénieure en charge de ce projet au sein de l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN). Selon elle, « le réseau Green Miles de bornes de recharge électrique est prêt à hauteur de 85% sur l’axe Tanger-Casablanca. Les quelques bornes qui restent seront installées incessamment et leur mise en service est programmée à la fin du mois de juin ».

 

Premier tronçon mis en service

Cet axe autoroutier sera donc le premier équipé et ouvert aux usagers. Interpellée sur ce choix pour démarrer la mise en service des bornes de recharge électrique, Kawtar explique que « la mise en place du réseau Green Miles se fait dans le cadre d’une approche globale intégrant le couplage avec des ombrières solaires, la communication intelligente entre les bornes et le développement de solutions innovantes prenant en considération toutes les spécificités du contexte socio-économique marocain. Cette approche est privilégiée pour contribuer à développer le marché local et à créer l’écosystème de la mobilité électrique au Maroc ». Autrement dit, les promoteurs du projet, principalement l’IRESEN et Schneider Electric, veulent aller au-delà de la simple installation de bornes de recharge électrique. En effet, à travers Green Miles, ils ont commencé à éveiller la conscience des distributeurs de carburants et de leurs partenaires sur ce projet, sur la nécessité de basculer vers l’énergie solaire qui leur permet de faire des économies substantielles sur leurs factures. Résultat : nombre d’entre eux, à commencer par les réseaux Afriquia et Shell, sont en train de revoir toutes les installations de leurs stations-services. À noter qu’après la mise en service des bornes sur ce premier axe autoroutier, l’équipement du réseau Green Miles va se poursuivre jusqu’à Agadir sur une longueur totale reliant la ville du détroit à la capitale de Souss-Massa de 800 km où seront installés 37 bornes avec 74 points de recharge de différentes puissances au niveau des aires de repos tous les 60 km.

 

Une batterie de 150 km d’autonomie à 35 DH

D’ailleurs, « les travaux vont bon train sur l’axe Casablanca-Agadir. Comme vous le savez, l’axe Berrechid-Settat est déjà équipé. Reste à terminer les travaux de génie électrique sur le tronçon Marrakech-Agadir pour commencer à poser les équipements », explique notre source.

 

Globalement, il faudra donc attendre décembre prochain pour que tout le réseau Green Miles entre enfin totalement en service. D’ici là, sachez qu’une promotion sera lancée à l’entrée en service des premières bornes sur une période de six mois. Pour vous donner une idée du coût de la recharge, prenez par exemple le propriétaire d’une Renault Zoe dotée d’une batterie de 150 km d’autonomie : celui-ci paiera la recharge de sa voiture à hauteur de 80% à 35 DH sur une durée d’une heure. En attendant, rappelons que les bornes de recharge sont cofinancées par l’IRESEN et le groupe Schneider Electric, tandis que l’ingénierie, les études, l’installation et la mise en place sont assurées conjointement par les distributeurs de carburant, l’IRESEN et Autoroutes du Maroc (ADM).

 

(Avec LesEco)

 

 

olivier delagarde lepetitjournal.com casablanca rabat

Olivier Delagarde

Journaliste - Rédacteur en chef des sites lepetitjournal.com Casablanca et Rabat
0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire

Actualités

Rabat Appercu
DÉVELOPPEMENT

Une 9ème édition des Trophées de l’Africanité remarquée

C’est dans le cadre de la 15ème édition de l’Université des Jeunes initiée par le CDRT, que MBK Média Africa a choisi d’organiser cette année, les 9èmes Trophées de l’Africanité

Vivre à Casablanca

Rabat Appercu
DÉCOUVERTE

L’un des joyaux de Marrakech, le Musée pour la Civilisation de l’Eau

De loin l’un des sites culturels les plus modernes en Afrique, le musée Mohammed VI pour la civilisation de l’eau au Maroc s’inscrit parmi les lieux incontournables dans le paysage du royaume.