Samedi 24 août 2019
Casablanca
Casablanca
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le saviez-vous ? Quand le Maroc organisait son Grand Prix de Formule 1

Par Lepetitjournal Casablanca | Publié le 23/05/2018 à 16:20 | Mis à jour le 23/05/2018 à 16:41
Photo : Crédit photo DR
Maroc, Grand Prix Formule 1 1958, Casablanca

Un grand prix de Formule 1, tout le monde le sait, c’est évidemment une compétition des plus prestigieuses de sport automobile, accueillie par les villes les plus modernes de notre ère. Mais saviez-vous que le Maroc en son temps, organisait lui aussi son Grand Prix de Formule 1 ? A Casablanca plus précisément !

C’est en octobre 1958 que la ville blanche du Royaume reçoit pour la première fois les meilleurs pilotes de l’époque venus du monde entier, amenant de fait la presse nationale et internationale, et mobilisant environ 100.000 spectateurs. Quant à la compétition, sous un soleil de plomb, les pilotes se sont âprement disputés le prix atypique du Royaume sur un circuit de 7.5 km, s’étendant le long de Ain Diab. 

Le Grand Prix du Maroc de Formule 1 est marqué de son histoire par la victoire du Britannique Stirling Moss à bord d’une Vanwall. Au volant d’une Ferrari, Mike Hawthorn emporte la deuxième place, tandis que l’Américain Phill Hill clôture le podium. 

Par ailleurs, cette compétition, se déroulant deux ans après l’indépendance du Maroc, a aussi vécu un terrible crash entraînant la mort du pilote Britannique Stuart Lewis-Evans.

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Athènes Appercu
SPORT

Morocco Open - Maria Sakkari a remporté son premier titre WTA à Rabat

Maria Sakkari a décroché le premier titre de sa carrière ce samedi 4 mai lors du Morocco Open à Rabat. C’est la première femme grecque à avoir remporté un titre WTA depuis Eleni Daniilidou en 2008.

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour