Dimanche 21 octobre 2018
Casablanca
Casablanca
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LEGISLATIVES 2017 – Programme d'Erwan DAVOUX, candidat LR

Par Parler Darija | Publié le 16/04/2017 à 22:00 | Mis à jour le 18/04/2017 à 09:05

 

A quelques semaines des élections législatives qui se dérouleront les dimanches 4 et 18 mai 2017, il est temps de se pencher sur les programmes des différents candidats à la députation des français de l'étranger de la 9ème circonscription. Voici une partie du programme du candidat républicain, Monsieur Erwan DAVOUX. Vous retrouverez l'intégralité de son programme sur son site internet.

  

« Agir pour faire de l'enseignement français à l'étranger endroit pour tous les français établis hors de France"

 

Conserver la double mission de l'AEFE : scolariser les enfants français à l'étranger et diffuser la langue ainsi que la culture françaises aux étrangers. 

Réformer la gouvernance de l'AEFE pour inscrire son action dans une stratégie impliquant davantage les associations de parents d'élèves, le monde de l'entreprise et les élus...

 Mieux adapter la carte de notre réseau d'établissements d'enseignement à l'étranger aux évolutions de la présence du nombre de Français établis hors de France.  

Permettre aux volontaires du service civique de servir à l'étranger, notamment dans des établissements d'enseignement français. 

Recourir à des modes de financement public-privé innovants pour exécuter plus rapidement un programme d'investissements ambitieux. 

Assouplir les règles d'homologation ou de labellisation d'établissements étrangers 

Veiller à ce que toutes les familles éligibles aux bourses scolaires en soient effectivement bénéficiaires

Encourager l'adaptation des établissements d'enseignement français aux personnels et aux élèves en situation de handicap. 

  

« Agir pour une fiscalité des français de l'étranger plus équitable"

Supprimer l'assujettissement des Français établis hors de France à la CSG et à la CRDS 

Définir la résidence en France comme une résidence principale et non comme une résidence secondaire taxée comme telle. 

Réviser le code général des impôts et les conventions qui nous lient à des États étrangers notamment sur la question du paiement des retraites constituées à l'étranger. 

 

« Agir pour renforcer la sécurité des français à l'étranger"

Maintenir les effectifs de toutes les unités militaires permanentes françaises en Afrique subsaharienne.

Prendre en compte dans le déploiement de nos forces armées en Afrique et dans le monde ? au-delà de l'aspect purement géostratégique et des accords de défense ? la présence et la densité des populations françaises présentes sur place. 

Former les élèves et les personnels du réseau des écoles françaises à l'étranger face aux menaces et aux risques (en particulier terroristes) et renforcer la sécurité des établissements. 

 

« Agir pour facilité la vie administrative des français de l'étranger"

Créer une « Journée des Français de l'étranger » conjuguant ambassades et consulats ouverts au public français et actions de promotion, en France et à l'étranger, des réussites de nos compatriotes expatriés. 

Mettre en place des « Consulats de proximité » ? en plus des services consulaires traditionnels ? pour effectuer des tournées consulaires dans les zones les plus reculées. 

Faciliter les démarches administratives des Français de l'étranger en évoluant vers un guichet unique et une plus grande numérisation des services consulaires. 

Simplifier l'accessibilité depuis l'étranger des numéros de téléphone des administrations françaises.  

Revenir sur les fermetures abusives de comptes bancaires qui ont cours actuellement en organisant une réunion entre les établissements bancaires et le ministère des Finances qui devra aboutir à une solution rapide et adaptée. 

Permettre aux Français de l'étranger de voter par Internet à toutes les consultations. 

 

« Agir pour revaloriser la place des français de l'étranger dans la République"

Créer une Délégation interparlementaire des Français de l'étranger réunissant députés et sénateurs des Français établis hors de France

Poursuivre les efforts déjà engagés pour faciliter l'accès à la CFE (Caisse des Français de l'Étranger) 

Permettre aux entrepreneurs et commerçants de souscrire dans de bonnes conditions une assurance leur permettant de retrouver les moyens de recréer une activité en cas de perte accidentelle de leur instrument de travail. 

Permettre l'accès à l'AME (Aide Médicale d'État) aux Français nouvellement réinstallés en France car celle-ci leur est actuellement refusée alors qu'elle est pourtant ouverte aux étrangers en situation irrégulière. 

 

« Agir pour renforcer l'influence culturelle de la France dans le monde"

Élaborer une nouvelle feuille de route quinquennale et interministérielle pour repenser l'action culturelle extérieure de la France et en faire une priorité du gouvernement. 

Accroître la participation des entreprises françaises aux actions menées par l'Institut français et les Alliances françaises en France comme à l'étranger. 

Encourager la coopération et la mise en réseau des institutions culturelles françaises et africaines. 

Instaurer des visas d'études quasi automatiques de 3 ans renouvelables pour les étrangers titulaires d'un baccalauréat obtenu dans un lycée français avec mentions Bien ou Très-Bien. 

 

« Agir pour le redressement du commerce extérieur de la France"

Impulser la création d'un « Fonds d'Investissement Expatrié » afin de permettre l'amorçage de jeunes entreprises françaises en Afrique portées par des Français résidant à l'étranger ayant identifié une opportunité de développement. 

Créer un cadre fiscal incitatif pour les entrepreneurs français basés à l'étranger qui souhaiteraient développer leur activité en France.

Créer un référent « entrepreneurs » au sein des bureaux de Business France dans une logique de guichet unique. 

Redéployer les effectifs du réseau de Business France en Afrique. 

Créer une plateforme spécifique pour promouvoir les demandes et les offres d'emplois à l'étranger. 

Renforcer les synergies à Paris et sur le terrain entre les acteurs français dédiés à l'export (Business France, DG Trésor, réseau international des CCI, Bpifrance, Coface, MEDEF International, CCEF, etc.). 

 

Toutes les semaines, nous vous présenterons le programme des différents candidats en lice.

Nadia Jacquot (www.lepetitjournal.com/casablanca) lundi  17 avril 2017.

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire

Vivre à Casablanca

Rabat Appercu
DÉCOUVERTE

L’un des joyaux de Marrakech, le Musée pour la Civilisation de l’Eau

De loin l’un des sites culturels les plus modernes en Afrique, le musée Mohammed VI pour la civilisation de l’eau au Maroc s’inscrit parmi les lieux incontournables dans le paysage du royaume.

Sur le même sujet