Mercredi 26 septembre 2018
Casablanca
Casablanca
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Inventeurs marocains : une voix forte à l'international

Par Olivier Delagarde | Publié le 14/05/2018 à 10:40 | Mis à jour le 26/05/2018 à 09:57
Photo : Majid El Bouazzaoui primé d'une médaille d'argent à Taïwan
Majid El Bouazzaoui Inventions Maroc ingénieur

Plusieurs prix mondiaux pour l’inventeur marocain

 

C’est son invention à caractère écologique baptisée : «Système de changement d’orientation automatique de panneaux photovoltaïques » qui a permis au marocain et rabati Majid El Bouazzaoui de briller dans quatre salons internationaux pour l’invention, organisés tous récemment. L’ingénieur prodige a pensé ce dispositif intelligent afin de remédier à certains problèmes qui entravent le fonctionnement des panneaux photovoltaïques, notamment celui relatif à leurs nettoyages.

 

Primé de deux médailles d’or à Genève et à Moscou, d’une médaille d’argent à Taiwan, puis le Trophée “Inventarium-Science” au Portugal, sont précisément les quatre récentes distinctions de l’inventeur rabati. Et déjà en 2017, ce même dispositif lui avait valu six autres médailles pour son originalité et l’efficacité de l’invention principalement dans le domaine des énergies renouvelables, en Chine, à Taïwan, en Arabie Saoudite, en Malaisie, en Pologne et en Corée du sud.

 

Majid El Bouazzaoui a déposé pas moins de 14 brevets d’inventions auprès de l'OMPIC, l'Office marocain de la propriété industrielle et commerciale. Dans le milieu des inventeurs, on le connaît bien. C'est lui qui a inventé un système d'écran multi-vues, qui permet à plusieurs personnes de regarder en même temps, et sur un seul écran, des programmes différents. Grâce à une petite grille ultra fine posée sur l'écran de la télévision, les images projetées diffèrent en fonction de la position où se trouve le spectateur.

 

Comme l’indique un communiqué de l’association marocaine OFED Maroc, dont Majid El Bouazzaoui est l’auguste président, ainsi que la Fédération internationale des associations d’inventeurs (IFIA), le procédé à pour vocation “d’éviter l’accumulation de poussière et de sable sur la surface des panneaux photovoltaïques grâce à un changement d’orientation automatique, d’assurer un haut niveau de rendement énergétique à long terme, d’économiser d’énormes quantités d’eau potable et de préserver l’environnement contre la pollution de l’air.” Il fallait y penser.

 

Totalisant à lui seul pas moins de cinquante sept récompenses en vingt années à sillonner le monde afin de présenter ses inventions, c’est en 2016 qu’il reçoit, selon lui, sa plus belle distinction des mains du roi Mohamed VI lors de la fête du Trône : le wissam royal.

 

 

Mai 2018, nouvelle ascension

 

Tout récemment désigné à la tête du département « notation et évaluation » de la Fédération internationale des associations d’inventeurs (IFIA) dont le siège se situe à Genève (Suisse), c’est un nouveau challenge qui attend Majid El Bouazzaoui.

 

L’IFIA est une organisation internationale à but non lucratif regroupant plus de 150 membres représentant 100 États des cinq continents. Parmi ses membres, 86 pays membres y siègent de plein droit, dont l’association marocaine OFEED.

 

Incontestablement, cette nomination vient consacrer la place du Royaume en matière de promotion des inventions, tout comme elle démontre l’ingéniosité des inventeurs marocains assortie de la qualité de leurs innovations valant ainsi au Maroc une reconnaissance internationale.

 

« La promotion de l’invention et de l’innovation ne peut être efficace que s’il y a des actions concrètes à court, à moyen et à long terme », a déclaré Majid El Bouazzaoui en suite à sa désignation.

 

Aussi espère-t-il « réussir ce nouveau challenge et surtout continuer à soutenir les activités effectuées au Maroc et ainsi garantir une amélioration continue du positionnement du Royaume dans le classement universel ». Rappelons que l’inventeur marocain avait également géré le département « Afrique » ou « Africain Inventors Network » de l’IFIA durant six mois en 2017.

olivier delagarde lepetitjournal.com casablanca rabat

Olivier Delagarde

Journaliste - Rédacteur en chef des sites lepetitjournal.com Casablanca et Rabat
0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire

Actualités

Rabat Appercu
DÉVELOPPEMENT

Une 9ème édition des Trophées de l’Africanité remarquée

C’est dans le cadre de la 15ème édition de l’Université des Jeunes initiée par le CDRT, que MBK Média Africa a choisi d’organiser cette année, les 9èmes Trophées de l’Africanité

Vivre à Casablanca

Rabat Appercu
DÉCOUVERTE

L’un des joyaux de Marrakech, le Musée pour la Civilisation de l’Eau

De loin l’un des sites culturels les plus modernes en Afrique, le musée Mohammed VI pour la civilisation de l’eau au Maroc s’inscrit parmi les lieux incontournables dans le paysage du royaume.