Samedi 23 juin 2018
Cambodge
Cambodge
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Une pincée de riels pour l’Homme, un grand pas pour l’écologie

Par Cristina NOVOA | Publié le 30/03/2018 à 04:19 | Mis à jour le 03/04/2018 à 05:18
sacs-plastiques-cambodge

À compter du 10 avril prochain, les sacs en plastique distribués aux caisses des centres commerciaux et supermarchés du Cambodge vont être facturés 400 riels aux consommateurs. 

Bien souvent distribués à foison, les sacs en plastique représentent l’un des principaux problèmes de déchets dans le Royaume. Pays en pleine expansion, le Cambodge peine à assumer le nombre croissant de détritus, la plupart du temps jetés dans la rue par les citoyens, et bénéficie de moyens encore trop pauvres pour faire face à ce fléau. Cette initiative, permettrait donc de diminuer l’impact environnemental du pays, mais aussi sensibiliser et éduquer les consommateurs à une politique plus verte. 

De façon générale, cette décision a été saluée par les ONG et semble bien perçue par les dirigeants des supermarchés et centres commerciaux. En effet, Chea Sopheak, directrice générale de Sorya Mall a déclaré qu’elle était favorable à la mesure et que cela était nécessaire pour la protection de l’environnement. Elle admet cependant que cela risque, dans un premier temps, de créer une gêne pour les clients encore peu habitués à ce type d’initiative. 

Des mesures ont également été prises afin d’encadrer cette nouvelle règlementation. Heng Nareth, directeur de la protection de l'environnement au Ministère de l'Environnement, a déclaré que des avertissements seraient envoyés aux vendeurs qui ne respectent pas la mesure, suivis d’une amende ou même de la fermeture de l’établissement en cas de persévérance. 

Nous vous recommandons

0 CommentairesRéagir
Sur le même sujet