Samedi 23 juin 2018
Cambodge
Cambodge
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Une pédagogie toujours plus innovante à l’EFI

Par EFI - École Française Internationale de Phnom Penh | Publié le 20/11/2017 à 10:00 | Mis à jour le 07/02/2018 à 11:52
EFI

L’Ecole Française Internationale vise à placer l’élève au centre de son propre apprentissage. Loin du schéma classique « professeur actif » et « apprenants passifs », les enfants scolarisés à l’EFI recherchent, expérimentent, coopèrent et s’expriment librement grâce à des activités et des outils qui leur permettent d’approfondir leur développement personnel, notamment à travers le numérique, la philosophie et les arts.

 

Bien s’approprier le numérique grâce à une pédagogie inversée

L’EFI est équipée de matériel numérique de qualité (ordinateurs, iPads, tableaux interactifs…). Tous les enseignants ont été formés récemment pour expérimenter la pédagogie « classe inversée – flipped classrooms » dans le cadre d’une pédagogie dite « active ». Il s’agit de placer l’élève en situation d’apprenant dynamique, mobilisant des ressources numériques pertinentes et adaptées. Cette pédagogie prend en compte les besoins spécifiques de l’élève en termes d’objectifs d’apprentissages et elle permet d’entrer dans l’ère du numérique et d’enseigner les compétences du 21e siècle.

A partir de ce que l’élève sait, l’enseignant sélectionne une base de données numériques qui doit permettre à l’élève d’anticiper ses apprentissages scolaires. Cette base de données numériques est consultable en dehors du temps scolaire avec les familles. L’élève est par la suite en classe mis en situation de recherche, d’expérimentation et d’approfondissement dans le cadre d’un travail coopératif. L’enseignant intervient ponctuellement, individuellement, différencie, adapte et aide l’élève au plus près de ses besoins.

Une interface numérique est utilisée pour permettre de constituer le portfolio des élèves et de communiquer aisément avec les familles. Ce portfolio en ligne suit l’élève tout au long de sa scolarité et lui permet de s’auto évaluer régulièrement.

 

Apprendre à réfléchir, à penser et à débattre

Dès la classe de Grande Section, les élèves apprennent non seulement à organiser un débat avec toutes les règles exigées liées au débat, mais réfléchissent et s’expriment librement sur des thèmes philosophiques tels que :

Pourquoi va-t-on à l’école ?
Est-ce mieux d’être une fille ou un garçon?
C’est quoi “avoir peur” ?
Pourquoi ne peut-on pas faire tout ce que l’on veut ?
Qu’est ce que le respect ? La solidarité ?....
La famille peut être associée à la réflexion soit avant l’atelier en classe, mais aussi après.

 

Rencontre avec la culture et les arts

Les arts visuels et la musique sont au cœur des apprentissages à l’EFI. Propices à la démarche de projet, ils favorisent l’interdisciplinarité, ils s’articulent avec les autres enseignements et notamment avec les langues enseignées : français, anglais, khmer. Ils développent une intelligence sensible, la créativité, la curiosité et participent à la construction de la personnalité. La mise en place d’un parcours artistique et culturel de l’élève contribue aussi aux rencontres, aux pratiques et connaissances avec d’autres œuvres, d’autres environnements, à accepter ce qui est autre.

L’EFI favorise des rencontres avec des arts et des artistes divers : arts plastiques, cirque, théâtre, concert… du Cambodge et d’ailleurs tout au long de l’année scolaire.

0 CommentairesRéagir