Dimanche 16 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

A Phnom Penh, les commerces doivent écrire d'abord en khmer

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 05/09/2018 à 19:30 | Mis à jour le 05/09/2018 à 19:30
Photo : Crédits : Riouk / Flickr Creative Commons
phnom penh rue

La mairie de Phnom Penh a déclaré le 31 août que tous les commerces devront annoncer leurs services principalement en khmer, au lieu de langues étrangères, d’ici vendredi 14 septembre.

Les autorités phnompenhoises ne veulent plus que des commerces communiquent principalement en langue étrangère sur leur devanture. Les commerces ont jusqu'à la mi-septembre pour se conformer à cette réglementation, qui veut que le khmer soit la langue principalement affichée pour signaler les services offerts par les entreprises.

Le gouverneur adjoint de Phnom Penh, M. Hout Hay, a notamment annoncé que les autorités poursuivront les propriétaires de commerce qui continueront à inscrire sur des panneaux d’affichage leurs services en langue étrangères comme l’anglais, le chinois et le coréen, après la date butoir du 14 septembre. « Après l’expiration de ce délai, nous enverrons des équipes d’inspecteurs pour vérifier les commerces de la ville », a-t-il déclaré.

Selon Hout Hay, le ministère du tourisme et la mairie de Phnom Penh avaient déjà demandé aux propriétaires de commerces d’écrire en gros en langue khmère sur leurs panneaux d’affichage, puis d’utiliser des signes plus discrets pour les langues étrangères, sans que cette consigne ne soit respectée par de nombreuses entreprises.

Cette interdiction a pour objectif de préserver la langue khmère.

 

 

4 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Sabay Nas lun 11/02/2019 - 23:09

La plupart des magasins étrangers surtout chinois montrent des enseignes en leur langue dont la taille des caractères est beaucoup plus grande et plus exposée que celle des caractères en khmer,langue du pays .Tout ceci est visible partout , ce n'est pas conforme à la réglementation locale ;et on ne sait pas est ce que tout le monde les apprécie comme des beaux tableaux exposés en plein centre de la capitale!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.Ce qui est choquant encore ,des restaurant chinois tout près du phsar tmey à Phnom penh montrent impriment des menus et des reçus de paiement en chinois et en anglais ,on dirait que les des clients cambodgiens deviennent des "touristes étrangers "chez leur terre .

Répondre
Commentaire avatar

Sok sabbaye ven 07/09/2018 - 07:30

C'est une excellence initiative de la part du ministre, C'est la 1ere langue vivante du pays, le graphisme et les sons phonétiques sont de toute beauté, le vocabulaire est très riche et permet une expression verbale et écrite à l'infini. Vive le pays Khmer que j'aime de tout mon coeur.

Répondre
Commentaire avatar

PoiPoi jeu 06/09/2018 - 06:37

Ok and for sihanoukville.. lol

Répondre
Commentaire avatar

Peurcambodge ven 07/09/2018 - 08:39

A Sihanoukville ce n'est pas pareil car c'est devenu chinatown . On est encore loin si on veut copier le Japon.Ceci confirme mon choix pour la retraite en Thaïlande plus compliqué a s'y installer mais etrangers respectées vu qu'ils ramènent de l'argent au pays peu importe la somme 1bathx30000000 de touristes = 30000000de baths. Les chinois vont attirés la délinquance en puissance dommage.

Répondre

Actualités

MEDIAS

A Siem Reap, un sommet des médias régionaux sans liberté de la presse

Forum destiné aux médias régionaux, l'Asia Media Summit a lieu du 10 au 14 juin à Siem Reap. Plusieurs ONG ont critiqué le fait que la liberté de la presse ne figure pas à l'agenda de la conférence.

Expat Mag

Jakarta Appercu
ÉCHAPPÉE BELLE

Sulawesi - À la découverte du pays Toraja

Des paysages splendides, des rizières somptueuses, une architecture propre à la région, une population accueillante et surtout des rites funéraires uniques font du pays Toraja un endroit à découvrir.