Samedi 23 juin 2018
Cambodge
Cambodge
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le win-win selon Hun Sen

Par Thibault BOURRU | Publié le 25/03/2018 à 21:00 | Mis à jour le 26/03/2018 à 03:57
Photo : ©Facebook - Samdech Hun Sen, Cambodian Prime Minister.
hun sen, premier ministre, cambodge

Entre rencontre avec 3839 enseignants cambodgiens hier et inauguration de la route nationale 5 de Battambang, le Premier ministre Hun Sen a tenu à témoigner sur la situation actuelle du Cambodge. « Une politique "win-win" qui rend possible la réconciliation de la nation », a-t-il déclaré dimanche sur son compte Facebook.

Le Premier ministre cambodgien a bien souhaité rappeler les progrès récents du Royaume en terme de développement. Ressources humaines, progrès technique, méthodes de travail, « la réconciliation nationale » ajoute-t-il.  Pour lui, c'est une politique « gagnant-gagnant » qui en est à l'origine, terme, c'est vrai, souvent employé dans la capitale cambodgienne. Celle-ci se forme sur trois facteurs. 

« 1. Assurer la protection intégrale de la population. » Notion de sécurité. Hun Sen, rentré la semaine dernière d'Australie, où il participait au sommet ASEAN-Australie, a assuré récolter, de la part de l'État australien, 67 millions de dollars d'aide au développement humain. Prévention du terrorisme, lutte contre la traite d'êtres humains et la consommation de drogue, maintien de la paix. De quoi actuellement illustré le point numéro 1.

« 2. Maintenir le professionnalisme et la domination du peuple. » Le Premier ministre est allé rencontrer hier au Diamond Island Convention Center, 3839 enseignants khmers, « ceux qui sont fortement impliqués dans le développement des ressources humaines du pays. » Le Chef d'État a déclaré vouloir « augmenter les salaires » des enseignants khmers, tout en assurant vouloir réformer le système éducatif pour gagner en qualité. 

« 3. Maintenir la propriété des gens, et un salaire et des conditions de travail convenables. » Hun Sen a promis aux enseignants khmers une hausse de leur salaire, eux qui souffrent d'une discrimination salariale évidente par rapport aux autres professeurs étrangers. « Il convient de souligner, qu'à partir de 2018, les salaires des enseignants ne sont plus inférieurs à 1 million de riels et qu'ils augmenteront régulièrement en 2019 », précise-t-il. 250 dollars par mois.

hun sen winwinhun sen winwin

 

Nous vous recommandons

0 CommentairesRéagir