Lundi 24 septembre 2018
Cambodge
Cambodge
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Grab s’empare de la congestion des routes phnompenhoises

Par Victor Bernard | Publié le 31/07/2018 à 20:00 | Mis à jour le 31/07/2018 à 20:00
Photo : Un rickshaw Grab au coeur de Phnom Penh. Crédits : jchessma/Flickr creative commons
rickshaw_grab

La compagnie singapourienne présente dans toute l’Asie du Sud-Est veut désormais travailler en plus étroite collaboration avec les gouvernements des pays dans lesquels elle est implantée afin de proposer un service plus adapté aux villes concernées. A Phnom Penh, les temps de trajet entre le centre-ville et l’aéroport pourraient être raccourcis.

Le trafic à Singapour n’a que très peu de points communs avec la circulation de Phnom Penh. La firme dispose d’une base de données immense et déclare qu’après avoir analysé plus de deux milliards de trajets entre l’aéroport international et le marché central, il serait possible d’écourter ces voyages d’au moins 20 minutes en passant d’une durée moyenne actuelle de 55 minutes à 35.

Afin de procéder aux améliorations des infrastructures, Grab prévoit d’utiliser l’intelligence artificielle pour déterminer quels sont les meilleurs arrangements à opérer, notamment sur le partage de la route. Anthony Tan, cofondateur de Grab, affirme que les services de transports en commun doivent être privilégiés, que le nombre de bus doit être augmenté et que la ponctualité des trains doit être renforcée.

Pas moins de 6 millions de dollars seront investis par Grab dans ce laboratoire à la technologie ultra développée, dans l’espoir que les solutions trouvées pourront s’appliquer, non seulement à Phnom Penh, mais également dans toutes les grandes villes du sud-est asiatique souffrant des mêmes problèmes de congestion et d’un trafic parfois anarchique. 
 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire au Cambodge ?

J'AI TESTÉ POUR VOUS

Cocktails à domicile, une recette à succès

Tomoka Cocktail Company n’est pas un énième bar ouvrant ses portes à Phnom Penh. En effet, cette entreprise a importé au Cambodge un concept complètement nouveau, la livraison de cocktails.

Vivre au Cambodge

EDUCATION

Un nouveau directeur pour l’école française internationale

Ancien professeur des écoles en France, Benoît Gaudriot est arrivé au Cambodge durant l’été pour prendre ses fonctions en tant que directeur de l’école française internationale (EFI) à la rentrée 2018