LÉGISLATIVES 2017 - Interview de Thierry Mariani, candidat Les Républicains

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 23/05/2017 à 08:00 | Mis à jour le 23/05/2017 à 11:27

Les éditions Lepetitjournal.com de la 11e circonscription ont contacté les différents candidats à la députation pour les connaitre un peu mieux avant de se rendre aux urnes. Retrouvez les entretiens de ceux qui nous ont répondus.

Thierry Mariani, député Les Républicains de la 11ème circonscription des Français établis hors de France, a consacré une interview à la rédaction du site lepetitjournal.com de Hong Kong pour ces élections législatives de juin 2017 où il se représente. Il y parle de son précédent mandat, des dossiers et propositions pour les Français de l'étranger et de sa vision de la France. La rédaction entame avec cet entretien une série d'interviews de candidats.

Pour commencer, pouvez-vous revenir sur les fonctions de député des Français de l'étranger et votre activité durant ces cinq dernières années ?
C'était le premier mandat pour les députés des Français de l'étranger (NDLR. première élection en 2012 suite à la réforme constitutionnelle de 2008). Etre député c'est avant tout représenter les Français à l'Assemblée nationale, on est certes candidat avec le soutien d'un parti mais avant tout pour représenter les Français. C'est aussi être "1/577ème" des députés dans l'hémicycle, et si l'on veut être efficace en tant que député des Français de l'étranger, il faut être présent chaque semaine à l'Assemblée. Donc, quasiment huit semaines sur neuf j'ai fonctionné en étant trois jours à l'Assemblée et quatre jours sur le terrain, dans les pays et dans les villes de ma circonscription. C'est au moment des déplacements que je peux faire remonter la voix des Français. 

Je pense que cela a bien fonctionné, d'ailleurs, tous les Français peuvent regarder ce qu'a fait leur député sur le site Internet très documenté nosdéputés.fr qui note tous les députés avec dix critères (ndlr. Nosdéputés.fr « Observatoire citoyen de l'activité parlementaire », critères allant des interventions longues dans l'hémicycle, du nombre de propositions de loi signées, aux présences en commission). Sur ces dix critères, je suis six fois dans les 150 premiers et quatre fois dans la moyenne en gris, aucune fois en rouge. 

Lire la suite de l'article sur l'édition Hong Kong.

La rédaction (www.lepetitjournal.com/cambodge) mardi 23 mai 2017

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale