Jeudi 28 octobre 2021
TEST: 2248

LANGUES - Et si vous n’étiez pas si nul que ça en anglais ?

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 06/10/2010 à 07:52 | Mis à jour le 08/02/2018 à 12:52

Si comme près de 80 % des Français vous avez du mal à apprendre les langues étrangères, arrêtez de  culpabiliser, il y a une explication scientifique à cela !

Un institut de langue d'un nouveau genre, et qui pourrait bien vous réconcilier avec les langues étrangères, vient d'ouvrir ses portes à Phnom Penh. Basé sur l'effet Tomatis ? du nom du célèbre oto-rhino-laryngologiste qui l'a découvert- datant des années 1950, l'enseignement propose, non pas de vous apprendre grammaire et vocabulaire, mais d'éduquer votre oreille aux différentes fréquences sonores qui caractérise la nouvelle langue. Curieux, diront certains mais révolutionnaire pour d'autres. "L'apprentissage des langues nécessite, entre autres, d'avoir la capacité d'adapter son oreille à la longueur d'onde de la langue enseignée", assure Xavier Lafut, directeur général du centre AsiaForm. Et pour les Français en particulier, la partie est loin d'être gagnée. "Un Anglais utilise pour parler les fréquences allant de 2000 à 8000 hertz alors qu'un Français utilise les fréquences allant de 125 à 1500 hertz. Par conséquent l'adaptation est très difficile. Enfant, on s'habitue aux fréquences de notre langue et quand il faudrait en changer, on reste bloqué." Il est vrai que pour bien apprendre et parler une langue, mieux vaut bien l'entendre. Mais si la méthode est très développée dans de nombreux pays occidentaux ainsi que dans certaines multinationales, elle reste absente dans le système éducatif français. Pas étonnant alors que les jeunes Français décrochent chaque année le bonnet d'âne dans la catégorie langues étrangères ! Car parmi ceux là, près de 80% entendraient peu ou mal les différentes sonorités.

Une séance de langue où vous pouvez même vous endormir! (LePetitJournal.com Cambodge)35 séances pour mieux entendre !
Pourtant, la méthode est simple et rapide. Un test initial d'écoute actif via un logiciel informatique permet de déterminer son niveau. Confortablement installé dans un fauteuil, il suffit de cliquer sur le mot ou la tonalité que l'on croit entendre. "Si l'on détermine que c'est l'écoute qui freine votre apprentissage de la langue, alors vous pouvez continuer la formation." Et le reste de "l'éducation auditive" n'est pas plus contraignante. "Cela se fait progressivement sur environ 35 séances d' 1h15 chacune. Au début, on passe de la musique type Mozart puis on intègre des textes dépouillés. On peut même s'endormir au cours de la séance, ce n'est pas un problème !" Apprendre pendant son sommeil, qui n'en a pas rêvé ? Si l'effet Tomatis, ne semble avoir que des avantages, il y a cependant un bémol, son prix. En effet, il faut compter 1000 dollars pour un particulier, 800 dollars pour un tarif entreprise et 500 pour un étudiant cambodgien. Mais pour Xavier, malgré les apparences, la méthode peut vous faire faire des économies. "Cela vous permet de vous doter d'une écoute performante en peu de temps  et ainsi vous libérer d'un apprentissage coûteux et sans fin."

Aujourd'hui, l'entreprise vise sa clientèle parmi les expatriés et les écoles privées mais elle espère rapidement conquérir un plus large public.

Laura Jaumouillé (www.lepetitjournal.com/cambodge.html) vendredi 8 octobre 2010

Plus de renseignements www.asiaform.net

Relire notre article du 11 mai 2010 - Une rencontre sous hypnose

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet