Mardi 25 septembre 2018
Cambodge
Cambodge
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

A celui qui n'est plus là : Le mémorial de Séra discrètement retiré

Par Leïla PELLETIER | Publié le 14/02/2018 à 19:00 | Mis à jour le 14/02/2018 à 19:00
Photo : © Morgan Havet
25105737_520864228280130_1857545091_n

Le mémorial «  A ceux qui ne sont plus là » réalisé par Séra Ing, a discrètement été retiré, seulement quelques semaines après son inauguration le 7 décembre 2017, par les autorités municipales pour être installé au musée du génocide Tuol Sleng.

Séra s’est lancé dans la réalisation de ce mémorial après s’être rendu compte qu’il n’y avait rien, dans l’espace public phnom penhois, qui rappelait la date du 17 avril 1975.

Erigée en hommage aux victimes des évacuations forcées sous les Khmers Rouges, la sculpture de bronze avait trouvé sa place en face de l’Ambassade de France au Cambodge à Phnom Penh, un lieu qui comptait beaucoup pour l’artiste franco-khmer. C’est là qu’il vit son père pour la dernière fois, tué en 1978.

Une déclaration officielle de l’Ambassade de France indique que : « La mairie, après avoir informé l’Ambassade, procède à l’installation de ce mémorial au musée du génocide Tuol Sleng, où il bénéficiera d’une meilleure exposition et d’un meilleur entretien. »

Le Gouverneur de Phnom Penh Khuong Sreng a déclaré qu’un parc devait se construire à l'emplacement d'origine de la statue. Pourtant, le projet initial de Séra avait été validé par l’Ambassade et par la municipalité elle-même.

Le mémorial restait encore inachevé, d’autres éléments devaient venir agrémenter la statue. 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire au Cambodge ?

J'AI TESTÉ POUR VOUS

Cocktails à domicile, une recette à succès

Tomoka Cocktail Company n’est pas un énième bar ouvrant ses portes à Phnom Penh. En effet, cette entreprise a importé au Cambodge un concept complètement nouveau, la livraison de cocktails.

Vivre au Cambodge

EDUCATION

Un nouveau directeur pour l’école française internationale

Ancien professeur des écoles en France, Benoît Gaudriot est arrivé au Cambodge durant l’été pour prendre ses fonctions en tant que directeur de l’école française internationale (EFI) à la rentrée 2018