Dimanche 22 avril 2018
Cambodge
Cambodge
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Affaire des danses pornographiques de Siem Reap bouclée

Par Leïla PELLETIER | Publié le 30/03/2018 à 04:20 | Mis à jour le 30/03/2018 à 10:08
Photo : Daniel Jones, escorté à la Cour Provinciale de Siem Reap © AFP
Jones-set-free

En janvier dernier, un raid de police intervient dans une villa privée, située près des temples d’Angkor. S’en suit l’arrestation de dix touristes étrangers accusés de « danses pornographiques » lors d’une soirée piscine organisée par le groupe « Let’s Get Wet. »

Début février, sept sont libérés sous caution et sont autorisés à retourner dans leur pays respectif, certains clamant leur innocence, d’autres en formulant des excuses pour le tort causé. Pourtant aucun d’entre eux ne reconnait avoir eu un « comportement pornographique. »

Mardi 13 février, deux des détenus, un Norvégien et un Néerlandais, sont à leur tour relâchés. L’avocat chargé de la défense du groupe, Mr Sopheaktra, avait alors déclaré à la presse que la décision de justice demeurait incertaine quant à Daniel Jones suspecté d’être l’un des organisateurs de la fête.

Condamné à un an de prison, le Britannique de 31 ans a finalement été libéré mardi 20 mars. La Cour Provinciale de Siem Reap a décidé d’écourter sa peine.

0 CommentairesRéagir

Actualités

ÉVÉNEMENT

Inondation de joie pour la nouvelle année

Du 14 au 16 avril, à l’occasion du Nouvel An khmer, des milliers de personnes se ruent vers la ville de Siem Reap à la recherche de la fête la plus importante de l’année.

Sur le même sujet