Mercredi 21 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le nouveau gouvernement cambodgien quasiment identique au précédent

Par Pierre Motin | Publié le 09/09/2018 à 20:00 | Mis à jour le 09/09/2018 à 20:00
Photo : Le conseil des ministres, à Phnom Penh. Crédits : Tim Venchus / Flickr Creative Commons
conseil ministres cambodge phnom penh

Le premier ministre Hun Sen a annoncé la composition de son nouveau gouvernement jeudi 6 septembre. Celui-ci est presque totalement identique au précédent, à l’exception de l’addition d’un nouveau poste ministériel.

Pour son nouveau gouvernement annoncé jeudi 6 septembre, le premier ministre cambodgien Hun Sen a choisi la continuité. Les 28 ministres du gouvernement précédent conservent leur poste, tandis que le secrétaire d’Etat à l’aviation civile Mao Havanall est devenu ministre en charge de l’aviation civile.

Dans une déclaration commune, les ministres ont affirmé leur rejet de toute interférence étrangère dans la politique du Cambodge, et se sont engagés à “combattre toute forme de corruption et d’injustice sociale et à oeuvrer pour la réconciliation nationale, la paix, et la prospérité du peuple cambodgien”.

Les élections législatives du 29 juillet se sont soldées par la composition d’une Assemblée nationale composée exclusivement de députés du Parti du peuple cambodgien (CPP). Le Parti du sauvetage national (CNRP), principal parti d’opposition sous la législature précédente, a été dissous en novembre 2017, accusé de trahison et de collusion avec des puissances étrangères.

Les ambassadeurs occidentaux absents de la cérémonie d’investiture de l’Assemblée nationale

Neuf ambassadeurs occidentaux - représentant la France, le Royaume Uni, l’Allemagne, l’Union européenne, les Etats-Unis, le Canada, l’Australie, la Suède et la Bulgarie - ne se sont pas rendus à la cérémonie d’ouverture de l’Assemblée nationale mercredi 5 septembre. 21 autres diplomates et ambassadeurs étaient présents. Ils représentaient notamment le Japon, la Chine, la Russie, l’Inde et plusieurs pays voisins de l’ASEAN.

 

0 Commentaire (s)Réagir