Lundi 18 juin 2018
Cambodge
Cambodge
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Deux sénateurs du Funcinpec élus par l'Assemblée nationale

Par Thibault BOURRU | Publié le 10/04/2018 à 18:00 | Mis à jour le 10/04/2018 à 18:00
Assemblée nationale_opt

Les députés de l'Assemblée nationale ont voté lundi pour élire deux nouveaux sénateurs qui rejoindront les 58 autres, tous membres du CPP, élus en janvier dernier par les conseillers communaux du Cambodge.

Chea Chantevy et Suon Mean ont conjointement reçu 104 voix en leur faveur, de l'Assemblée nationale, leur permettant de siéger. Les deux nouveaux sénateurs sont tous deux issus du Front uni national pour un Cambodge indépendant, neutre, pacifique et coopératif, plus connu sous le nom de Funcinpec, le parti présidé par le Prince Norodom Ranariddh.

 

siège sénat

 

Le Roi Norodom Sihamoni a le pouvoir de nommer les deux derniers sénateurs qui siègeront lors de la première session du sénat, le 23 avril prochain.

 

Une majorité légitime en somme

Ce sont les conseillers communaux qui désignent les sénateurs. Ils ont eux-mêmes été élus en juin dernier lors des communales. Le CPP avait remporté 70% des voix, contre 30% pour le Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP). Les autres partis se partageant les miettes. Le 16 novembre dernier le CNRP a été dissous sur décision de la Cour Suprême, les conseillers communaux concernés ont dû arrêter toute activité politique et n'ont, par conséquent, pas pu voter lors des sénatoriales. Il n'est donc pas surprenant de voir une grande majorité du sénat occupée par le CPP. Les derniers sièges ont donc été attribués au Funcinpec qui s'est retrouvé deuxième parti des élections communales. Le Khmer National United Party (182) et le Cambodian Youth Party (3) n'ont pas obtenu assez de voix lors de ces élections pour espérer une place au sénat.

 

sénat communaux

 

 

2 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

jean louis mer 11/04/2018 - 04:16

suffrage universel ?? democratie dites vous ? les FUNCINPEC pourrait avoir au moins le decense de refuser ces postes

Répondre
Commentaire avatar

max mer 11/04/2018 - 11:08

Bravo Jean-Louis ! Totalement d' accord ! Quel dérisoire spectacle nous offrent ces quémandeurs de miettes électorales !

Répondre

Communauté

INTERVIEW

Les femmes entrepreneures au Cambodge, entre défis et opportunités

Adrienne Ravez, co-fondatrice d’Endorphine Concept, a reçu le prix d'entrepreneure de l'année décerné par Campaign Asia. L'occasion de revenir sur la conditions des femmes entrepreneures au Cambodge.