Mercredi 21 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MUSIQUE - Alexandre Scarpati, invité en résidence artistique à Pézenas

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 03/09/2017 à 19:00 | Mis à jour le 04/09/2017 à 15:04

 

C'est dans le cadre du Projet Mango Dream qu'Alexandre Scarpati, le fondateur de la Music Art School à Siem Reap, a été invité en résidence artistique à Pézenas du 11 au 30 septembre prochain. LePetitJournal.com Cambodge l'a rencontré.

LePetitJournal.com Cambodge : Alexandre, peux-tu nous parler de cette résidence artistique. Qui en est à l'origine ? Et de quoi s'agit-il ?

Alexandre Scarpati : Ce projet s'appelle Mango Dream. il s'agit d'une résidence artistique offerte à huit musiciens (quatre montpelliérains, trois cambodgiens et moi) à Pézenas pour que nous puissions échanger nos influences, nos cultures afin d'aboutir à un spectacle dans lequel on retrouvera certainement l'influence jazz de Mezcal et les sonorités de la musique khmère traditionnelle.

Mezcal, c'est un groupe jazz de Montpellier qui était venu jouer au Cambodge l'année dernière. C'est d'ailleurs Mezcal production qui est à l'origine de ce projet qui va permettre à trois jeunes musiciens cambodgiens de découvrir la France mais aussi permettra au public français de découvrir les sonorités de la musique khmère traditionnelle. 

On se rappelle tous des concerts qu'avait joué Mezcal à Siem Reap l'année dernière mais aussi à Phnom Penh, notamment au Musée Royal et à l'Institut Français. Déjà tu avais joué avec Mezcal et trois musiciens traditionnels cambodgiens. Dans quelle mesure Mango Dream se situe-t-il dans le continuité de ces concerts ?

Oui, c'est un projet qui s'inscrit dans une vision sur le long terme. Le but de cette session est de faire plusieurs concerts mais aussi d'enregistrer un album et produire une vidéo du projet. Nous souhaitons ainsi jouer dans plusieurs festivals de jazz et de world music. 

Mezcal a une longue expérience dans ce genre de collaboration avec des artistes de pays et d'horizons divers tel que le maître Bickram Ghosh, joueur de tabla internationalement reconnu ou le chanteur américain Grayhawk Perkins.

Quand je t'entends parler de Mezcal, je ressens une émotion particulière. Quelle est ton histoire avec ce groupe ?

Ce sont tous des musiciens plus âgés que moi, certains ont été des mentors. Je jouais avec eux dans d'autres projets et ils m'ont guidé au début de ma carrière musicale. D'autres sont des professeurs très réputés. Je suis Mezcal depuis environ dix ans, j'ai acheté plusieurs de leurs albums et je suis fier aujourd'hui de participer à l'un de leurs projets.

Allez-vous donner des concerts en France ? 

Nous avons quatre concerts de prévu et les musiciens cambodgiens vont aussi présenter leur musique dans des médiathèques et écoles. Nous avons prévu cinq jours de studio afin d'enregistrer un album. Ces trois semaines vont être très chargées?

Outre cette fabuleuse aventure, tu continues la Music & Art School. Peux-tu nous en toucher deux mots ?

Bien sûr mais cela va être difficile de résumer en deux mots. Music Art School Siem Reap est le projet auquel je me consacre le plus. Je pense que l'accès à une éducation artistique est important pour le développement personnel et la création de cette école a contribué à développer une vie culturelle qui faisait défaut il y a de cela quatre ans à Siem Reap. 

Aujourd'hui, l'école donne l'accès à l'apprentissage de onze instruments, deux types de danse et aux arts plastiques. Elle propose aussi, hors saison des pluies, des spectacles.

De plus, des projets visant à apporter une éducation artistique à des personnes venant d'un milieu défavorisé sont actuellement en cours. Actuellement, nous développons un projet de chorale avec pour but que les participants se produisent à la fin de l'année et puisse enregistrer dans un studio.

 

Donc une année bien remplie pour notre tromboniste. LePetitJournal.com Cambodge restera sur le qui vive pour suivre son actualité.

Raphaël Ferry (lepetitjournal.com/cambodge) lundi 4 septembre 2017

0 Commentaire (s)Réagir