EXPO - Peindre pour témoigner

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 18/07/2007 à 02:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 11:09
Jeudi 12 juillet, le Centre de ressources audiovisuelles Bophana lançait l'exposition "Transfert, témoignages du peintre Vann Nath". Transmettre la mémoire est l'un des objectifs du Centre Bophana. C'est aussi celui de Vann Nath, qui témoigne par ses peintures des conditions de sa détention dans la prison de Tuol Sleng sous le régime des Khmers Rouges.

Vann Nath, un peintre témoin (crédit: LPJ Cambodge)

En quatre ans, près de 2 millions de personnes ont péri sous le régime khmer rouge, dont plus de 300 000 au Centre d'interrogation et d'exécution S21, construit dans l'ancien lycée de Tuol Sleng. Accusé d'avoir trahi l'Angkar, Vann Nath est arrêté le 30 décembre 1977 dans la province de Battambang. Après sept jours de tortures et d'interrogatoires à la pagode Kandal à Battambang, il est transféré à Phnom Penh, avec une trentaine d'autres prisonniers. Vann Nath y subit les humiliations, la faim, les maladies. En février 1978, il est choisi comme peintre de l'Angkar, jusqu'au 7 janvier 1979, jour où il retrouve sa liberté. Ce sont ses qualités de peintre qui lui ont permis de survivre.


Un combat pour la dignité
Plus de trente ans après, Vann Nath témoigne par ses peintures de ce qu'il a vécu, pour la mémoire, pour la dignité et pour que justice soit rendue. Il explique : « mon but est de dévoiler la réalité du Centre S21;à travers mes dessins, je souhaite aider les jeunes à comprendre ce qui s'est passé ». Le vernissage a été l'occasion pour Sarah Colm, de l'ONG Human Rights Watch, de remettre à Vann Nath le prix Hellman-Hammet, en reconnaissance de son courage comme écrivain et artiste face à la persécution politique.

Comprendre
Le Centre Bophana offre aux visiteurs la possibilité de découvrir les ?uvres exposées d'une façon originale. Casques audio et lecteurs mp3 donnent vie aux quatorze tableaux, en diffusant des extraits, en khmer, des mémoires de Vann Nath. Le peintre y livre lui-même des commentaires sur chacune de ses toiles mais aussi sur la démarche de son témoignage, utilisant les peintures comme preuve, pour les nouvelles générations. En complément, pendant toute la durée de l'exposition, le Centre Bophana propose plusieurs projections de documentaires et reportages sur la période khmère rouge. Tous ces documents audiovisuels sont issus de la base de données du Centre qui donne un libre accès à plus de 1200 archives concernant le Cambodge.
Aurélie COLLADON. (www.lepetitjournal.com - Cambodge) mercredi 18 juin 2007

"Transfert, témoignages du peintre Vann Nath"jusqu'au 12 octobre 2007, de 8h à 18h dans le hall d'exposition du Centre Bophana. Programme complet des projections sur www.bophana.org
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale