Mardi 2 juin 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CINE - A Billion Star Hotel, le road trip khmer

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 08/02/2011 à 00:00 | Mis à jour le 14/11/2012 à 11:17

Une équipe de tournage sillonnait les rues de Phnom Penh en décembre dernier, avant de partir explorer Kampot, Kompong Tralach et Kompong Chhnang. Résultat de ces quatre semaines d'aventure : le road trip A Billion Star Hotel, signé Quentin Clausin

(Photo QC)

?C'est un film qui parle du Cambodge et des Cambodgiens?, c'est ainsi que le réalisateur français Quentin Clausin aime conter son oeuvre. A Billion Star Hotel relate l'histoire d'un trentenaire newyorkais, Gus, venu retrouver un ami photographe installé a Phnom Penh depuis quelques années. De péripéties en péripéties, Gus va se laisser emporter par le pays et par ses habitants. Un temps qu'il prendra pour se recentrer sur lui-même, changer son regard sur le monde, et découvrir une nouvelle façon de penser la photographie. ?Ce film est une magnifique métaphore sur le Cambodge. Aux yeux de Gus, ce voyage symbolise toute la dualité entre son propre besoin de confort et de sécurité et l'excitation incertaine de la découverte et de la simple liberté. Le message que je souhaite transmettre à travers ce film serait peut-être que, dans la vie, il faut être libre et libre d'avoir peur?.

A la conquête des USA
Après avoir passé plusieurs années à travailler dans le design en France, Quentin Clausin décide de réaliser son rêve : partir à New York suivre des cours de cinéma. Là-bas, il se met progressivement à l'écriture de son script. Il y a cinq ans, le cinéphile découvre le Cambodge. Depuis, il travaille entre la France et le Royaume en tant que designer et partenaire d'une société locale. Son attachement au pays est le point de départ de cette histoire cinématographique. Avec peu de moyens, il décide de se lancer dans la production et la réalisation. ?Notre équipe est majoritairement locale et nous nous sommes associés avec Kid Express et Studio 391 au Cambodge ; le directeur de photographie a été recruté au Vietnam. Mais avant tout, derrière cette production, se cache une histoire d'amitié qui remonte à une période bien antérieure à celle de la conception du projet?. Tourné en anglais, le film s'adresse avant tout au marché américain. Il sera cependant diffusé au Cambodge en khmer et proposé à différents festivals internationaux. Le réalisateur espère pouvoir présenter son film sur grand écran dès la fin de l'année prochaine, aux Etats-Unis, en Europe et au Cambodge.

Une expérience inoubliable
?Chaque nouveau lieu fut une nouvelle aventure, un nouveau challenge à surmonter. Qu'il s'agisse du Bokor où nous avons été surpris par une nuit glaciale et venteuse, du village de pêcheurs où la marée nous a surpris et nous avons fini par tourner avec de l'eau à mi-cuisses, les courses contre le soleil, chaque nuit, pour filmer jusqu'à l'arrivée des premiers rayons du soleil, les cabanes gigantesques, faites de bric et de broc, réalisées au fin fond d'un village, les moments de danse et musique improvisées au coin d'un arbre avec les gens du village, l'échouage de l'équipe à la tombée de la nuit sur une maison flottante au milieu du Tonlésap après avoir réalisé que la tenue de l'actrice était restée à terre...?, raconte Marie Depibrac, assistante productrice et scripte du film.
Malgré un rythme de tournage éreintant, quatre semaines pour réaliser le film, l'équipe gardera avant tout en mémoire ?une expérience très enrichissante avant tout partagée par amitié. Tous les gens qui gravitaient autour de ce film sont des proches de Quentin et nous avons tous voulu l'aider au mieux de nos capacités pour qu'il réalise son projet?. Le tournage achevé depuis la fin janvier, l'équipe tout comme les cinéphiles et les amoureux du Cambodge n'attendent désormais plus que la sortie du film. Patience !
Solina Prak (www.lepetitjournal.com/cambodge.htlm) mardi 8 février 2011

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire au Cambodge ?

BONNES ADRESSES

The Bookish Bazaar, le café-librairie de Kampot

Le Bookish Bazaar est à la fois un café, une librairie, une boutique de souvenirs, une galerie et une salle de jeux. Il s’agit d’un lieu atypique où l’on respire l’atmosphère de Kampot.

Sur le même sujet