Jeudi 15 novembre 2018
Buenos Aires
Buenos Aires
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

INTERVIEW - "C'est le bon moment pour la semaine française à Buenos Aires"

Par Lepetitjournal Buenos Aires | Publié le 21/07/2008 à 23:59 | Mis à jour le 09/01/2018 à 20:15
La semaine de la France se tiendra, du 1er au 9 octobre prochain, pour la première fois en Argentine. Inspirée du modèle chilien, la semaine française démarre doucement pour monter en puissance dans les prochaines années. Tout sur le programme avec Liliana Hidalgo, directrice de la chambre de commerce franco-argentine, moteur de cet évènement.

(Liliana Hidalgo / DR)

Le Petit Journal: Pourquoi une semaine française à Buenos Aires ?

Liliana Hidalgo: La semaine française est un concept qui a été créé en 2002 au Chili pour être repris, petit à petit, un peu partout à travers le monde. De notre côté, en constatant le succès qu'obtenaient des évènements comme notre forum des entreprises franco-argentines, organisé depuis six ans, ou encore notre remise de prix de la responsabilité sociale, nous étions certain du potentiel du concept Semaine française à Buenos Aires. Il nous fallait être prêt, fonctionner avec pragmatisme et attendre le bon moment.

LPJ: Peut-on espérer le même succès qu'au Chili où la semaine française met en avant une cinquantaine d'activités ?
L.H.: Tout ce qui fonctionne dans un pays ne peut pas être systématiquement reproduit dans un autre. Même si notre modèle de semaine française va s'inspirer de notre voisin chilien, il est plus facile pour eux de gagner des adeptes car le Chili permet plus de visibilité que l' Argentine. Là-bas, le système de distribution est plus resserré;ici il est plus complexe, toucher un large public n'est pas chose aisée. De plus les dates de notre semaine française (1er au 9 octobre) coïncident avec l'anniversaire de Carrefour qui aura, peut-être, du mal à se mobiliser pour l'occasion.

LPJ: Que sera le contenu de cette semaine française en Argentine ?
L.H: Nous allons regrouper plusieurs de nos activités ainsi que celles de nos partenaires au cours de la même semaine pour gagner un effet d'entraînement. Du côté de la chambre, nous concentrerons notre forum (qui a réuni, l'an dernier, 50 exposants et 700 visiteurs en une journée) et la remise de notre prix de responsabilité sociale. Le Cectaf ?Centro de Ciebntificos y Tecnicos Argentino frances- Ubifrance et la mission économique organiseront de leur côté un colloque franco-argentin sur le tourisme. Côté culture, l'Alliance Française fera coïncider l'inauguration de son exposition sur Saint-Exupéry et la Villa Ocampo se mobilisera également pour l'occasion.  
Le message que nous voulons faire passer est « La France existe à Buenos Aires, elle est en mouvement, profitons-en ».

LPJ: Quel sera le rôle de l'ambassade dans le cadre de cette manifestation ?
L.H.: L'évènement n'est pas organisé par l'ambassade et aucun appui financier ne lui a été demandé. L'ambassadeur sera évidemment présent aux différents évènements mais nous n'avons pas réussi à ce que les services de l'ambassade organisent des activités à l'occasion de la « semaine française ». Nos délais étaient déjà trop courts pour eux. Ce sera pour une prochaine occasion.

LPJ: Quel sera votre budget communication ?
L.H.: Nous n'avons pas les moyens d'entreprendre une grande campagne de communication. Tout dépendra de l'appui de nos sponsors. Ceux?ci nous ont fait part de leur enthousiasme : le concept « Semaine française » redynamise notre idée de forum par exemple. Plusieurs sociétés nous ont appelé afin de nous appuyer. Sans faire une grande campagne, nous communiquerons dans le journal Clarín et La Nación avec des encarts importants. Et puis nous comptons également sur la mobilisation de la communauté française pour profiter de cet évènement et en augmenter son écho.  

Propos recueillis par C.B. et G.V. (www.lepetitjournal.com - Buenos Aires) le 23 juillet 2008
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

INTERVIEW

Les anciens élèves des lycées français, une « communauté d’entraide »

Journaliste à TV5 Monde et ancienne élève du lycée français de Brazzaville, Dominique Tchimbakala est la nouvelle présidente de l’Union-ALFM, l’Association des anciens élèves des lycées français...

Actualités

Barcelone Appercu
ART

Cirque du Soleil : un nouveau spectacle, avec... Leo Messi

Le joueur de football vedette du FC Barcelona, Leo Messi, le Groupe Cirque du Soleil et PopArt Music annoncent leur partenariat pour la création d’un tout nouveau spectacle qui sera lancé en 2019

Que faire à Buenos Aires ?

Argentina Trophy : le road trip des 18/30 ans commence ! 

  La 2e édition de l’Argentina Trophy se déroulera en Argentine du 27 avril au 9 mai 2018. Au départ de Buenos Aires, près de 70 étudiants et jeunes actifs prendront la route pour un road trip...

Sur le même sujet