Jeudi 20 septembre 2018
Buenos Aires
Buenos Aires
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ELECTIONS AFE - Drôle de campagne

Par Lepetitjournal Buenos Aires | Publié le 04/06/2009 à 01:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 13:44

Lepetitjournal.com fait le point sur les élections de dimanche. Pourquoi et pour qui voter. Découvrez les quatre candidats d'une élection discrète... malheureusement trop discrète{mxc}

Dimanche, les électeurs français d'Argentine sont invités à se rendre aux urnes, L'enjeu : élire leurs conseillers à l'assemblée des Français de l'étranger, dont le rôle est de défendre les droits de leurs compatriotes et faire remonter leurs préoccupations auprès du ministères des affaires étrangères. Ils choisissent également les 12 sénateurs, représentant les Français de l'étranger.
Pour la circonscription comprenant l'Argentine, le Chili, le Paraguay et l'Uruguay, trois sièges sont à pourvoir. Sont actuellement conseillers élus Michèle Goupil (Buenos Aires), Marie-Christine Haritçalde (Santiago du Chili) et Bertrand Roullet de la Bouillerie (Buenos Aires).
Malheureusement le débat d'idées s'arrêtera là, malgré les enjeux importants dans le quotidien des Français, d'ailleurs repris dans les quatre listes qui se présentent : gratuité ou pas des établissements scolaires, protection juridique des Français à l'étranger ou augmentation des budgets sociaux des consulats.

Interdiction d'en parler
Car, comme les autres journaux français, lepetitjournal.com se voit dans l'obligation de respecter la loi du 7 juin 1982 relative à l'Assemblée des Français de l'étranger, qui interdit « toute forme de propagande durant la période électorale », ce qui complique l'accès aux informations.
« On ne peut pas faire de campagne électorale dans un Etat étranger, explique le Consul de France à Buenos Aires, Gilles Montagnier, c'est une mesure qui se veut protectrice de nos concitoyens dans les pays qui ne reconnaissent pas la double nationalité". Plus généralement, la diffusion d'idées dans les régimes dictatoriaux n'est pas la bienvenue.

Sur Internet
Cette interdiction explique sûrement, sans doute en partie, le faible taux de participation des inscrits. Le taux de participation général n'atteint que 16%. Il est de 28% sur l'ensemble des quatre pays du cône Sud et serait de 23% pour l'Argentine. Cette année, pour tenter d'augmenter ce chiffre, il est possible de voter par Internet à l'adresse https://pastel.diplomatie.gouv.fr/ (jusqu'aujourd'hui à midi). Pas sûr que cela prenne : «J'ai beaucoup d'appels me disant que voter sur Internet est difficile », nous confiait un candidat la semaine dernière. Le vote à distance est pourtant essentiel. Un seul bureau de vote sera mis sur pied dimanche, à l'ambassade de France, pour les 11.163 électeurs inscrits, dont une partie ne réside pas à Buenos Aires. Heureusement, les bonnes vieilles méthodes ne se démodent pas : «On a reçu énormément de votes par correspondance » explique-t-on au consulat.

Des ratés
Si l'on ajoute que les ¾ des Français inscrits au consulat ne parlent pas français alors que les professions de foi sont-elles publiées dans notre langue maternelle et que la poste argentine a parfois des ratés (à l'heure où j'écris ces lignes, je n'ai, moi-même, toujours pas reçu les deux envois effectués par le consulat), ces élections ne déclenchent pas un enthousiasme particulier.
Néanmoins, pour tâcher de vous aider, lepetitjournal.com présente sommairement (loi oblige) les quatre candidats en liste. Dimanche, muni d'une pièce d'identité française (carte consulaire pas obligatoire mais recommandée ou une pièce d'identité argentine), les Français inscrits au consulat sont invités à aller voter !

A la demande d'un candidat, le Petit Journal a retiré le reste des informations qui présentait brièvement les quatre candidats.

Caroline Behague et Barbara Vignaux (www.lepetitjournal.com/BuenosAires) jeudi 4 juin 2009   
 

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Buenos Aires ?

Argentina Trophy : le road trip des 18/30 ans commence ! 

  La 2e édition de l’Argentina Trophy se déroulera en Argentine du 27 avril au 9 mai 2018. Au départ de Buenos Aires, près de 70 étudiants et jeunes actifs prendront la route pour un road trip...

Sur le même sujet