Dimanche 17 janvier 2021
Buenos Aires
Buenos Aires

BANQUE DES FORÊTS - Deux jeunes Françaises à la sauvegarde des forêts argentines

Par Lepetitjournal Buenos Aires | Publié le 14/02/2013 à 00:00 | Mis à jour le 08/02/2018 à 13:03

Cécile Malaplate et Cindy Gross sont deux jeunes Françaises impliquées dans l´ONG la Banque des Forêts, une organisation qui sauve des forêts natives en voie de disparition grâce aux contributions de petites, moyennes et grandes tailles de donateurs et à l'argent récolté par le recyclage de bouteilles en plastique. Elles travaillent bénévolement au premier projet de création par voie de souscription publique d'un parc national en Argentine appelé La Fidelidad.


"Quand le parc national sera créé, je serai fière de dire que je faisais partie de ça"
Cindy Gross a 23 ans et est étudiante en Master en Management International à l´INSEEC Paris. Quand elle a eu l´opportunité de choisir un établissement pour effectuer son stage, elle a opté pour l´ONG la Banque des Forêts. "Après avoir passé six ans au Canada et un an en Tunisie, j´étais particulièrement habituée à voyager. Cette fois, j'ai choisi l'Argentine parce que c'est un pays qui m'attire beaucoup, c'est aussi une occasion de pratiquer l'espagnol et de découvrir une ONG".

Cindy a fait un stage à la Banque des Forêts, dans le département de coordination des bénévoles. «Ce stage m'a permis de voir au quotidien le monde des ONG, mais je dirais que le projet particulier de la Banque des Forêts de préservation de l'environnement est pour moi essentiel. En outre, tous les jours  je participais à la création d'un futur parc national. Je suis heureuse de faire partie de ce projet, j'ai le sentiment de participer à quelque chose de grand et puis quand le parc national sera créé, je serai fière de dire que je faisais partie de ça ! "

"La protection de l'environnement est la responsabilité de chacun"
Cécile a 26 ans, est de Tarbes et a étudié les sciences politiques à Toulouse. Elle est venue en Amérique latine pour faire un stage au Nicaragua en 2006 et en Equateur en 2009. Ensuite, elle est restée pour travailler, d'abord au Pérou et maintenant à Buenos Aires, cela fait déjà presque deux ans.
"J'ai connu la Banque des Forêts cet été, à travers la campagne de collecte de bouteilles en plastique, quand elle venait juste de commencer et que l'ONG avait besoin de personnes pour écraser les bouteilles et les mettre dans des sacs pour les envoyer à des entreprises de recyclage. C'était la première activité de la Banque des Forêts et elle continue encore tous les samedis. C'est incroyable de voir comment en un an le volume de bouteilles en plastique (d'eau et de boissons gazeuses) a augmenté et aussi de voir qu'il y a de plus en plus de bénévoles."

Cécile travaille également sur des événements à thématique environnementale concernant la création du Parc National La Fidelidad. "On peut remarquer la différence avec les premiers mois quand personne n'avait entendu parler de La Fidelidad, alors que maintenant plus de gens connaissent le sujet. Nous sommes sur la bonne voie. Ma plus belle expérience a été d'avoir eu l'opportunité de passer plusieurs semaines dans le Parc National d'Iguazu afin d'informer des personnes sur le projet de création du Parc National La Fidelidad et de recueillir leurs signatures en guise de soutien. Une expérience inoubliable !"

Selon Cécile, "cette année, j'ai appris beaucoup de choses sur l'état des forêts en Argentine, les espèces natives et les différents écosystèmes. Le travail de sensibilisation fait par la Banque des Forêts qui est d'expliquer aux gens que chaque geste compte et fait la différence me semble important. La protection de l'environnement est la responsabilité de chacun et, ensemble, nous pouvons accomplir de grandes choses".

La dernière grande forêt en bon état de conservation du Nord de l'Argentine
La Fidelidad est, selon les experts, la dernière grande forêt en bon état de conservation du Nord de l'Argentine. Elle fait partie d'une zone prioritaire pour la conservation de la biodiversité du Grand Chaco. La campagne "PET pour la forêt" consiste en la collecte et au recyclage de bouteilles en plastique et à l'utilisation de l'argent récolté par ces actions pour créer le futur Parc National La Fidelidad.

La Banque des Forêts travaille également sur le projet de sauvegarde de forêts natives à Caá Porá, à Misiones, qui abritent des espèces en voie de disparition comme les jaguaratés, les cerfs, les tapirs, les pécaris, les coatis, les toucans et les arbres palo rosa, par exemple. Les personnes peuvent choisir une parcelle de forêt sur www.bancodebosques.org et, par une petite contribution mensuelle, la sauver pour toujours.

Buenos Aires (www.lepetitjournal.com de Buenos Aires) jeudi 14 février 2013

Crédit photos : la banque des forêts

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet