Jeudi 14 novembre 2019
Buenos Aires
Buenos Aires
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ESCAPADE - Temaikèn, un parc animalier aux portes de la capitale

Par Lepetitjournal Buenos Aires | Publié le 08/01/2008 à 01:00 | Mis à jour le 09/01/2018 à 12:15
Cet été, Le Petit Journal vous propose quelques idées de voyages. Première étape à 50 kilomètres de Buenos Aires où la fondation Temaikèn héberge plus de 2.000 espèces d'animaux dans un grand parc

Les nandous et les guanacos du parc Temaikèn (photo DR)

Dans la langue des Tehuelches, une ethnie de Patagonie, tem signifie terre et aikèn la vie. La Fondation Temaikèn ("Terre de vie") s'est donnée pour objectifs de défendre l'environnement et d'encourager les adultes comme les enfants à le respecter. Elle s'est installée à Belén de Escobar, à seulement 50 kilomètres de Buenos Aires, sur 34 hectares pour héberger plus de 2.000 animaux, dont 60% d'espèces autochtones. Pour l'administration du parc, Temaikèn n'est pas un zoo mais un parc animalier, un lieu ouvert et aménagé autour de l'animal. Pas de grillages ni de cages, mais des barrières "naturelles"(eau, rondins, rochers, etc.) pour protéger les animaux comme les visiteurs. Les 400 employés sont là pour veiller à l'entretien des espaces publics, particulièrement agréables, comme animaliers.
Le parc est divisé en quatre grandes zones : l'Afrique, l'Asie, les autochtones et l'aquarium. Celui-ci est aménagé de façon à ce que l'on puisse passer sous le bassin des requins. Côté africain, grand succès des hippopotames et des suricates, cette sorte de mangouste que les admirateurs du Roi Lion connaissent très bien. La famille compte 22 membres, chacun ayant son rôle, qui passent une bonne partie de leur journée à creuser des trous que les employés rebouchent chaque jour ! Pour que les animaux gardent leur instinct, la Fondation change régulièrement leur environnement en modifiant l'espace ou en cachant leur nourriture, par exemple. Et pour éviter un isolement total artificiel, chaque espèce vit au moins avec une autre. Côté Asie, les tigres blancs sont invisibles jusqu'à février : leur espace est réaménagé afin d'accueillir, à partir de juillet, un autre félin, dont l'identité est pour l'instant tenue secrète... On se console en attendant avec les chauve-souris géantes (1,60 mètre d'envergure) qui voient le jour et se nourrissent de... fruits.

L'hôpital des condors
Le parc a mis l'accent sur les animaux d'Argentine et présente une exposition interactive sur la faune de Patagonie. Il sert aussi d'hôpital national pour les condors andins, espèce en voie de disparition: en trois ans, 30 condors sont arrivés malades ou blessés et 23 ont pu être relâchés dans leur environnement naturel. On peut aussi découvrir des pumas, espèce menacée, des guanacos ou des nandous, le plus grand oiseau d'Amérique, qui n'appartient pas à la famille de l'autruche bien qu'il lui ressemble. Ou encore une petite serre de papillons de la province de Misiones.
Le volet éducatif passe par la découverte des animaux du parc, qui reçoit 1 million de visiteurs par an, par des activités organisées pour les enfants et par la projection à 360° sur un écran de 56 mètres de El arca de la vida, 18 minutes de plongée dans la biodiversité. Une bouffée d'air à portée de la capitale.

Laurence RIZET (www.lepetitjournal.com) - Déjà publié le jeudi 11 janvier 2007

Parque Temaikèn
Ruta Provincial 25, Km 1, Escobar, province de Buenos Aires. Tél.: (03488) 436 900.
Ouvert du mardi au dimanche (ainsi que les lundis fériés) de 10h à 19h en été et de 10h à 18h en hiver.
Entrée: 18$ (10$ le mardi), 8$ pour les enfants.
Transports en commun: bus 60 semirápido ramal Escobar depuis la Plaza Italia ou Barrancas de Belgrano (toutes les demi-heures, compter une bonne heure de trajet).

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Valence Appercu
ÉVÉNEMENT

Quelle moustache portez-vous en ce mois de Movember ?

De nombreuses célébrités participent au mouvement international qui réunit 5 millions de personnes se laissant pousser la moustache pendant 1 mois. Et vous ? Plutôt Brad Pitt ou Jennifer Gardner ?

Sur le même sujet