Mercredi 19 septembre 2018
Buenos Aires
Buenos Aires
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ARGENTINE : Quand ballon rond rime avec pédophilie

Par Adrien Filoche | Publié le 04/04/2018 à 09:41 | Mis à jour le 04/04/2018 à 09:50
Photo : Eitan Abramovich, AFP
Pédophilie, football, River Plate, Independiente

Le football argentin est à nouveau dans la tourmente. Après la découverte d’un réseau de pédophilie au sein du mythique club Independiente, une nouvelle plainte a été déposée auprès des autorités de Buenos Aires pour des présumées violences sexuelles sur des jeunes en formation au club de River Plate entre 2004 et 2011. 

‘’Escándalo sin techo’’ (Scandale sans fin) titrait en Une du 3 mars le journal La Crónica. Après le club Independiente, c’est au tour de River Plate d’être la cible des enquêteurs pour des cas de violences sexuelles à l’encontre de mineurs. Les faits, dénoncés le lundi 2 avril par la justice et l’ONG Avivi, remonteraient à la période entre 2004 et 2011. ‘’Une chirurgienne a eu connaissance de l’existence d’agressions sexuelles sur mineurs qui vivaient dans la pension du club River’’, a déclaré Andrés Bonicalzi, avocat de l’association des victimes de viol (Avivi), lors d’une conférence de presse. Elle l’a su grâce à un psychologue du club qui a parlé avec les jeunes concernés. 

Le club River Plate a rapidement communiqué pour tenter de contenir le brasier. ‘’Nous ne connaissons pas encore les termes de la plainte, mais nous nous mettons dès maintenant à la disposition de la justice et des plaignants pour qu’une enquête complète soit menée’’, a réagi Ignacio Villarroel, secrétaire de la direction de River au quotidien La Nacion. Dans un communiqué, les autorités du club ont assuré qu’elles prêteront une ‘’collaboration totale à la reconstitution des faits’’. Pour le moment, six individus ont déjà été arrêtés. Parmi eux, l’arbitre assistant Martin Bustos a été expulsé de l'Association du football argentin (AFA) et rapidement interpelé par les autorités argentines. 

Un réseau de pédophilie à grande échelle ? 

Maria Soledad Garibaldi avait donc vu juste. Lundi 26 mars, la procureure avait déclaré à une radio locale être ’’convaincue qu'il y a d'autres cas et que l'affaire ne concerne pas seulement Independiente. Il est possible qu'ils opèrent [NDLR : en parlant des membres du réseau de pédophilie] dans d'autres clubs et dans le football amateur.’’ 

Le premier scandale révélé concerne une vingtaine d’adolescents, tous pensionnaires du club Independiente. Les mineurs, âgés de 14 à 16 ans ont été amenés à des rencontres arrangées dans une boutique du quartier branché de Palermo selon la presse locale. Lors des entrevues, il y avait des hommes majeurs -six ou sept- qui les payaient pour pratiquer sexe oral et pénétration, moyennant entre 800 et 1.000 pesos (entre 34 et 40 euros), rapporte Le Monde. Très prochainement, le couperet de la justice pourrait s’abattre sur le club de Temperley, où d’autres cas d’agressions sont suspectés. 
 

292fc5e8-11b1-47f3-af45-881519adf045

Adrien Filoche

Étudiant en Mastère de Journalisme spécialisation Internationale à Nice, je suis depuis janvier 2018 au sein de la rédaction de Paris du petitjournal.com
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Buenos Aires ?

Argentina Trophy : le road trip des 18/30 ans commence ! 

  La 2e édition de l’Argentina Trophy se déroulera en Argentine du 27 avril au 9 mai 2018. Au départ de Buenos Aires, près de 70 étudiants et jeunes actifs prendront la route pour un road trip...

Sur le même sujet