Mardi 14 août 2018
Bucarest
Bucarest
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ROSIA MONTANA - Le bras de fer continue

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 05/07/2017 à 22:00 | Mis à jour le 06/07/2017 à 10:04

Une bataille de gagnée mais pas la guerre dans le dossier des gisements d'or de la mine Rosia Montana. Le bras de fer opposant la société minière canadienne Gabriel Resources et l'état roumain continue, cette dernière réclamant un dédommagement de 4 milliards de dollars auprès du tribunal d'arbitrage de la Banque mondiale, le Cirdi, suite à la décision de la cour constitutionnelle roumaine de bloquer l'exploitation de la mine en 2014 après une forte mobilisation populaire. Les manifestants dénonçaient les conséquences de ce projet: dynamitage de plusieurs montagnes, destruction des villages, déplacement de centaines de personnes et l'utilisation de cyanure pour l'extraction de l'or. Jonathan Henry, le directeur général de Gabriel Resources, affirme que «le gouvernement roumain aurait bloqué de manière illégale l'octroi des permis du projet de Rosia Montana.» A la fin des années 1990, la société avait obtenu un premier permis des autorités, mais le ministère de l'Environnement ne s'était pas prononcé sur le sujet. Bucarest a jusqu'en février prochain pour répondre à la demande de Gabriel Resources. Pendant ce temps l'état roumain essaye de faire en sorte que le site de Rosia Montana soit intégré à la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco, celui-ci étant pour le moment inscrit sur la liste indicative de l'organisation.


La rédaction (www.lepetitjournal.com/Bucarest) - Jeudi 6 juillet 2017

 

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Suivez-nous sur Facebook

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 CommentairesRéagir

Que faire à Bucarest ?

ESCAPADES - La cité de Rasnov, un voyage en l'an 1200

Pour cette dernière escapade avant les vacances, notre rédaction a voulu vous faire voyager à une toute autre époque, où les pieux et les lances remplaçaient les invectives, où il fallait creuser pour