Jeudi 26 novembre 2020

LA RECETTE ROUMAINE DU CHEF - Imam bayildî (d'inspiration Ottomane)

Par La rédaction Radio Roumanie Internationale | Publié le 06/10/2020 à 00:00 | Mis à jour le 23/11/2020 à 13:37
recette Imam bayildî

Le plat s'appelle imam bayildî (d'inspiration Ottomane) que l'on pourrait traduire par ''l'imam s'est évanoui''. Selon la légende le nom du mets viendrait de l'histoire d'un imam qui se serait pâmé d'aise quand on lui aurait présenté ce plat réputé exquis entre tous. Une autre variante, c'est qu'après avoir goûté à ce plat, il aurait appris que sa préparation avait impliqué une quantité impressionnante d'huile d'olive, particulièrement cher. Alors il s'est évanoui.

 

Pour le préparer il vous faut quatre aubergines moyennes ou plutôt petites, 1 gros oignon, 1 poivron rouge et un autre jaune, 6 gousses d'ail, quatre tomates, 2 cuillerées à soupe de coulis de tomates, une demi petite cuillère de cannelle et une petite cuillerée de sucre, sel et poivre du moulin. Coupez les aubergines en moitiés dans la longueur du légume. Avec une cuillère, retirez la chair des aubergines et hachez-la. Coupez les oignons en rondelles, ainsi que les poivrons. Mettez quatre cuillerées d'huile d'olive dans une casserole et faites dorer les oignons et les poivrons avant d'ajouter les morceaux de chair d'aubergine.

Ajoutez l'ail écrasé et le coulis de tomates ainsi que les condiments et autres herbes. Mélangez bien et laissez mijoter à feu doux pendant une quinzaine de minutes. Ajoutez un peu d'eau si besoin est. Enfin, mettez ce mélange dans les aubergines dans une casserole qui va au four. Recouvrez les aubergines de rondelles de tomates et d'huile d'olive avant de fourrer pendant une demi-heure environ à 170 degrés. Le plat est servi en entrée, recouvert de yaourt et de persil finement haché, mais il peut être consommé aussi froid.

 

Bon appétit !

 

 

Alexandru Diaconescu

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

CULTURE

Tristan Tzara, un révolutionnaire infatigable

On peut dire que pour le peuple roumain, l’année 1916 était prédestinée aux grands débuts : sur le front de l’Est de la Première Guerre mondiale, l’armée des Principautés Unies commençait la lutte pou

Sur le même sujet