Lundi 20 septembre 2021

POLITIQUE - Marine Le Pen prêche la sortie de l'Europe au casino de Sinaia

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 17/04/2016 à 22:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 21:20

Cinq cent membres de partis nationalistes et autres députés européens d'extrême droite étaient présents dans la coquette petite ville des Carpates roumaines ce week-end pour une conférence intitulée Notre Europe - l'Europe des nations. La star de ce rassemblement a été sans conteste le leader du Front National, Marine Le Pen.

www.nasul.tv

Elle a été reçue comme une vedette, une voiture de gendarmes lui ouvrant la route la menant à Sinaia où l'attendaient quelques admirateurs. Invitée par Laurentiu Rebega, vice-président roumain du groupe d'extrême-droite Europe des nations et des libertés au Parlement européen, Marine Le Pen a passé le week-end du côté de Sinaia. Il a beaucoup été question de l'Europe, ''un échec total'', selon la patronne du FN. Celle-ci a rappelé qu'elle était favorable au démantèlement de l'espace Schengen et que chaque état devait décider, comme la Grande-Bretagne actuellement, s'il voulait demeurer ou non dans l'Union européenne. ''J'espère que les Français auront eux aussi sans trop attendre une occasion semblable. Je souhaite que chaque peuple puisse s'exprimer sur le sujet'', a-t-elle expliqué. Immanquablement, celle-ci a aussi évoqué les relations franco-roumaines, précisant que ''la France n'était pas hostile aux Roumains mais que sa responsabilité était d'essayer de trouver du travail aux Français''. Rappelons que la chef du FN n'a pas manqué, à de maintes reprises par le passé, de déplorer l'entrée de la Roumanie dans l'UE ainsi que de fustiger la présence des Roms en France. À ce titre, il est à noter que l'un des mots d'ordre de Laurentiu Rebega est de mettre en avant en Europe un discours marquant clairement la distinction Roumains/Roms. Le père de Marine le Pen était lui aussi venu en visite en Roumanie, dans les années 90 à l'invitation du leader nationaliste du parti de la Grande Roumanie Vadim Tudor, décédé il y a quelques mois. Sans doute hasard du calendrier, cette visite intervient alors que plusieurs manifestations de résurgence du nationalisme roumain sont apparues ces derniers temps.  

La rédaction (www.lepetitjournal.com/Bucarest) lundi 18 avril 2016
 

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet