Les capitales les plus saines d'Europe: Bucarest mal classée

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 05/02/2020 à 00:00 | Mis à jour le 05/02/2020 à 00:00
Photo : Steve Buissinne / Pixabay
Les capitales les plus saines d'Europe: Bucarest mal classée

Bucarest se classe 44e sur 46 villes incluses dans le rapport sur les capitales les plus saines d'Europe établi par le fournisseur de services de santé en ligne britannique, Treated.com, sur la base des données recueillies auprès de Numbeo, HPI ThinkTank, World Population Review, World Bank Group et Index Mundi.

 

Seules Bakou, la capitale de l'Azerbaïdjan et Moscou, la capitale de la Russie, sont derrière Bucarest dans ce classement, tandis que des villes comme Belgrade, Chisinau, Tirana, Sarajevo et Pristina dépassent la capitale roumaine.

 

La capitale du Danemark, Copenhague, Vienne en Autriche et Berne en Suisse sont les capitales les plus saines d'Europe, selon le rapport, suivies de Helsinki et de Berlin.

 

Les 10 variables analysées dans ce rapport sont les suivantes: tarif mensuel pour la salle de sport pour 1 adulte; espérance de vie; qualité de l'air; qualité de l'eau; qualité de vie globale; pourcentage du PIB alloué aux soins de santé; coût de 5 fruits ou légumes; émissions de CO2; taux de personnes qui marchent ou font du vélo pour aller au travail; qualité des espaces verts.

 

Bucarest se trouve très bas dans le classement, en particulier en ce qui concerne la qualité de l'air, les émissions de CO2, les dépenses de santé et le pourcentage de personnes qui marchent ou font du vélo pour aller au travail ou à l'école.

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale