Mardi 20 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La rentrée démarre mais de nombreuses écoles ne sont pas aux normes

Par Grégory Rateau | Publié le 11/09/2018 à 00:00 | Mis à jour le 11/09/2018 à 07:38
pan-xiaozhen-423533-unsplash

Une nouvelle année scolaire a déjà commencé en Roumanie ce lundi 10 septembre, mais des milliers d’écoles ne détiennent pas tous les permis nécessaires pour fonctionner correctement.
 

 

Selon les données du Département des situations d’urgence - IGSU, cité par Mediafax, près de 3 900 écoles n’ont pas l’autorisation de sécurité incendie. En outre, des milliers d’élèves iront dans des écoles sans eau courante ni toilettes intérieures. Selon le député libéral Marilen Pirtea, environ 4000 écoles n’ont pas non plus d’autorisation sanitaire.
 

De nombreuses écoles en Roumanie n’ont pas connu des travaux de rénovation significatifs depuis des années, tandis que d’autres ont été mal rénovées. Une école de Vaslui détient cependant le record de la plus longue rénovation, elle dure en effet depuis maintenant 12 ans. L’école n’est pas encore prête pour la réouverture, car le contractant n’a pas les moyens pour finaliser les travaux.

 

En même temps, il y a aussi des cas d'écoles qui ont été rénovées pour des sommes importantes mais qui restent fermées faute d'élèvesA Dambovita, une école construite avec 1 million d’euros provenant de la Banque mondiale et finalisée en 2013 n’a jamais été utilisée. Le bâtiment a déjà commencé à se détériorer.

 

 

 

 

Source : https://www.romania-insider.com/romania-many-schools-dont-have-permits/

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Jean-Pierre mar 11/09/2018 - 12:21

J'apprends en lisant le petit journal qu'il existerait une ville ou un village se nommant Dâmbovița... A ma connaissance Dâmbovița n'est pas pas une ville où un village mais un département (Județ). Quant au sujet de l'article bien évidemment comme toujours en Roumanie pays de contrastes l'argent existe mais dire qu'il est mal réparti est un euphémisme ...

Répondre