Samedi 26 mai 2018
Bucarest
Bucarest
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

INSOLITE - Sécher son linge aux fenêtres peut coûter cher à Buzău

Par Gabriela Pîrloagă | Publié le 21/11/2017 à 00:00 | Mis à jour le 21/11/2017 à 00:00
linge-étendu-fenetres

Les autorités locales de Buzău, une ville à l’est de la Roumanie, ont adopté un ensemble de «règles de coexistence sociale» visant à améliorer le vivre-ensemble dans la ville.


Dorénavant, ça va coûter très cher de faire sécher son linge aux fenêtres, de battre ses tapis devant l’immeuble, de cracher par terre ou de jeter des déchets sur la voie publique. Plusieurs sanctions sont prévues dans ce sens.


Le projet de loi appartient à Constantin Toma, maire de la ville de Buzău, et membre du Parti social-démocrate (PSD), qui déclare qu’une conduite civique s’impose et comme les habitats ne semblent pas s’y conformer de bon gré, elle va être imposée de force et réglementée par la loi.

"Un avertissement sera émis la première fois, puis si les citoyens persistent à enfreindre le nouveau règlement, des amendes seront distribuées. […] On ne peut pas permettre aux gens de cracher dans la rue ou de jeter des déchets par terre."


Selon le nouveau règlement, les habitants de la ville pourront sécher leur linge uniquement sur des balcons qui ne donnent pas sur la rue. En même temps, ils ne seront plus autorisés à dépoussiérer leurs tapis devant ou près de leurs immeubles. Cette pratique était monnaie courante dans le pays, quelques décennies auparavant. La plupart des immeubles étaient même munis d’une barre à tapis commune, les gens sortaient donc leurs tapis pour les dépoussiérer.


Les sanctions se situeraient entre 500 RON (108 EUR) et 1 000 RON (217 EUR).

0 CommentairesRéagir