Dimanche 17 janvier 2021

Iasi - Connaissez-vous ces 3 endroits uniques en Roumanie?

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 05/11/2020 à 00:00 | Mis à jour le 05/11/2020 à 09:35
Photo : palatulculturii.ro
og_image_1

Quatrième ville la plus importante de Roumanie et chef-lieu de la région de Moldavie. Iasi est une ville culturelle, jeune, verte et dynamique, qui accueille des étudiants venant des quatre coins du globe. Nous vous proposons cette semaine d'aller découvrir un peu plus en détail son histoire, sa culture et ses secrets au travers de trois lieux emblématiques.

 

 

Le Palais de la Culture

Le flamboyant Palais de la Culture de Iasi est un véritable trésor architectural et historique. Alliant le style néo-gothique romantique avec celui néo-baroque, cette oeuvre de l'architecte Ion D. Berindey, s'étend sur 390,000 m2 et compte pas moins de 298 pièces. Avec ce monument, le roi Carol Ier avait la volonté d’offrir un véritable symbole à la ville de Iasi. Sa construction démarra en 1906 sur les ruines de l'ancienne Cour princière et durera jusqu'en 1925, les travaux étant interrompus par la première guerre mondiale et des difficultés économiques. Il sera finalement inauguré en 1926 par le roi Ferdinand et de la reine Marie en tant que Palais de l'Administration et de la Justice. Craignant les incendies et les tremblements de terre, l'architecte Berindey a tenu à ce que le bâtiment soit résistant aux tremblements de terre et a utilisé des matériaux ignifuges. Le bâtiment abrite aujourd'hui quatre musées : le musée d'Histoire, où l'on peut admirer les céramiques peintes de la civilisation Cucuteni (3500-3000 av. J.-C.), le musée Ethnographique, le musée des Techniques rassemblant une collection d'appareils musicaux, enfin le musée d'Arts, présentant des artistes roumains comme Nicolae Grigorescu, Octav Bâncila, Camil Ressu ou Gheorghe Vânâtoru. En plus des 4 musées qui y logent, il vous faudra visiter la splendide salle des Voivodes et la Salle "Henri Coanda" dont le plafond a été inspiré par le Westminster Hall de Londres. Pour l'anecdote, l'ingénieur Henri Coanda a utilisé pour la décoration de cette dernière, un matériel breveté appelé le "bois-ciment" qui imite le bois de chêne.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by solitaria bonita (@_solitaria_bonita) on

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Voinea Beatrice Ana-Maria (@beeaaaaaaaaa) on

 

 

La bibliothèque Gheorghe Asachi

Saviez-vous que c'est à Iasi que se trouve une des plus belles bibliothèques du monde? Suite à un sondage en ligne organisé par le site boredpanda.com, les internautes ont massivement voté pour la bibliothèque Gheorghe Asachi de Iasi comme figurant parmi les plus belles du monde. Faisant partie de la première université de Roumanie, l'Université Alexandru Ioan Cuza, la bibliothèque a été construite au 19e siècle par l'architecte suisse Louis Blanc, à qui nous devons bien d'autres bâtiments emblématiques comme le Palais du ministère de l'Agriculture de Bucarest et l'édifice de l'Université de médecine Carol Davila. Construite dans le style éclectique, la bibliothèque semble tout droit sortie d'un film de Harry Potter, avec ses boiseries, ses dorures, ses petits balconnets en fer forgé et ses larges baies vitrées. Son plafond à caissons est tout aussi impressionnant: recouvert de peintures et d'ornements en bois avec un luminaire central. Même si la bibliothèque dispose aujourd'hui d'environ 1 million de volumes, elle est quasi-inconnue des habitants-mêmes de la ville de Iaşi, car le caractère technique du fonds de livres limite sensiblement l'intérêt des lecteurs.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Laurentiu Stanila (@laustanila) on

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by La Blouse Roumaine (@lablouseroumaine) on

 

 

Le monastère des Trois Saints Hiérarques

Considérée comme étant l'une des plus belles églises de la ville, l'église des Trois Saints Hiérarques est un véritable bijou architectural, unique en son genre. Erigée au XVIIe siècle sous le règne de Vasile Lupu, dans le style byzantin, l'église doit sa réputation à l'incroyable dentelle de pierre qui orne ses façades. Plus de trente motifs décoratifs non répétitifs couvrent ses murs tel une broderie, dans un style étonnant qui mélange des motifs architecturaux traditionnels roumains avec des éléments d'inspiration arménienne, géorgienne, arabe ou ottomane. Le résultat est harmonieux et fascinant, surtout quand on apprend que l'église était jadis recouverte d'or, d'argent et de lapis-lazuli!

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Cristina Cîrstean (@visator_prin_lume) on

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Alin Ionut Bot (@alin.bot) on

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Exotic Wine Travel (@exoticwinetravel) on

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Bucarest ?

TOURISME

ESCAPADES - Châteaux méconnus: le château de Banffy

Sur la rive droite de la rivière Somesul Mic, à 27 km de la ville de Cluj, se trouve l’imposant château de Banffy considéré comme le plus grand château de Transylvanie et une perle de l’architecture b