CULTURE - Par ici les sorties

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 27/09/2016 à 22:00 | Mis à jour le 07/01/2018 à 00:47

La rédaction du Petitjournal.com vous propose votre bouillon de culture hebdomadaire pour profiter pleinement de la capitale roumaine. Ciné, concerts, expos, rencontres : petit tour d'horizon des immanquables de la semaine à Bucarest ou ailleurs en Roumanie.      

- Exposition Pierre Alechinsky et les écrivains au MNAR
Nouvelle exposition du côté du Musée national d'art, le MNAR, en partenariat avec la Délégation Wallonie-Bruxelles et le Centre de la Gravure et de l'Image imprimée de La Louvière. Celle-ci est consacrée au peintre et graveur expressionniste et surréaliste Pierre Alechinsky et à ses collaborations avec des écrivains comme Michel Butor, Eugène Ionesco, François Nourissier ou encore Emil Cioran. Sous l'angle de la problématique image et texte, l'exposition présente 66 ?uvres graphiques et illustrations de livres, affiches et gravures réalisées sur la période 1967-2007. Né à Bruxelles en 1927, Pierre Alechinsky est l'un des représentants majeurs de l'art belge post-45. Il est l'un des fondateurs du groupe CoBra, mouvement créé en 1948 et regroupant des artistes de Copenhague, Bruxelles et Amsterdam et qui préconisait un retour à un art plus provocant, plus agressif et plus audacieux. Le vernissage a lieu aujourd'hui à partir de 18h au MNAR. L'exposition est visible jusqu'au 31 janvier prochain.  

- L'art du futur à Bucarest
Plus de 60 artistes en provenance de 8 pays sont présents sur les scènes bucarestoises du cinéma Elvire Popesco, The Ark, ARCUB Gabroveni, l'Université nationale de musique de Bucarest et le Musée national George Enescu pour quatre jours de spectacles dans le cadre de la quatrième édition de l'InnerSound New Arts Festival. Consacré à l'innovation artistique, celui-ci propose événements musicaux, films, workshops pour jeune public et présentations de projets d'art contemporain. Lancement de l'événement ce soir à The Ark dans le quartier de Rahova avec le concert d'un quatuor à cordes et le vernissage d'une installation multimédia. Jeudi, c'est du côté de Elvire Popesco que ça se passe avec la Silent Film Night et ses dix courts-métrages muets, narratifs, expérimentaux et films d'animation présentés dans le cadre d'une compétition et accompagnés par une bande son réalisée par dix jeunes compositeurs roumains. Abonnement : 75 lei.  Site de l'événement :  InnerSound New Arts Festival

- L'art contemporain en discussion -avant la Nuit des galeries d'art
Pour les dix ans de la Nuit blanche des galeries d'art en Roumanie, l'ArCub - Hanul Gabroveni de Lipscani organise ce jeudi à partir de 19h l'exposition NAG Retrospect : Memory Leaks afin d'interroger la mémoire et la consommation d'art contemporain au travers des travaux d'artistes comme Nicolae Com?nescu, Arantxa Etcheverria, Dumitru Gorzo, Michelle Bressan, Matei Branea, Lea Rasovszky, Roman Tolici ou encore Larisa Sitar. De son côté, la Noaptea alb? a galeriilor a lieu ce vendredi dans dix villes du pays et propose pléthores d'événements. Devenue un incontournable de la vie culturelle roumaine, on vous recommande de sortir de chez vous et de faire le tour des propriétaires, du côté d'Arad, Baia mare, Bra?ov, Bucure?ti, Cluj, Craiova, Ia?i, Sibiu, Targu Mure? et Timi?oara. 90 lieux participent à cette nuit des galeries dans la capitale. Site de l'événement avec toutes les adresses et infos : http://www.noapteagaleriilor.ro/

- Goran Bregovi? à Bucarest aux Arènes romaines
Il est sans doute l'un des artistes serbes les plus connus ces 25 dernières années. D'abord rock star dans son pays dans les années 70 et 80, il a marqué de son empreinte le cinéma magique de Emir Kusturika dans les années 90 avec plusieurs chefs-d'?uvres, du Temps des gitans, à Underground, Chat noir chat blanc, sans oublier l'inoubliable Arizona dream du côté d'Hollywood. Il a travaillé avec pléthores de stars et son style est un joyeux mélange allant de la musique traditionnelle des Balkans, rock, pop, classique, musique religieuse et bien d'autres encore. Goran Bregovi?, c'est aussi un style, une gueule et une magie sur scène. Bref, un de ces concerts que l'on n'oublie pas. Le voisin de Belgrade joue ce vendredi 30 septembre aux Arènes romaines dans Bucarest, à partir de 18h dans le cadre d'un festival intitulé "Baro foro". Ouverture assurée par le Zuralia Orchestra et ses invités. Billets entre 75 lei et 185 lei. Et comme c'est toujours un immense plaisir, extrait du film Undergound ci-dessous.
{source}
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/EZf00ad3G6o" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>
{/source}

- Du cheval et du show au domaine Cantacuzino
C'est le week-end du Karpatia Horse Show dédié au spectacle équestre du côté du domaine Cantacuzino à Flore?ti, dans le département de Prahova (à 80 kms de Bucarest). La troisième édition de ce concours hippique international débute vendredi et dure jusqu'à dimanche. Il y a généralement du beau monde qui vient participer (plusieurs étrangers de l'édition précédente étaient notamment aux JO de Rio le mois dernier).  Le domaine est sans aucun doute un lieu à découvrir (il s'étend sur 130 hectares). Les épreuves ont lieu les trois jours entre 10h et 18h. Vous pouvez prendre vos billets en ligne sur http://www.bilete.ro/karpatia-horse-show-30-sept-02-oct-2016, mais aussi sur place. 30 lei par jour. Petit film de présentation ci-dessous.
{source}
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/7wylnipaw6u" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>
{/source}

Benjamin Ribout (www.lepetitjournal.com/Bucarest) - Mercredi 28 septembre 2016

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale