Mercredi 17 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

BUCAREST DE POCHE - 3 musées insolites à découvrir!

Par Découvrez Bucarest | Publié le 07/02/2018 à 00:00 | Mis à jour le 07/02/2018 à 06:46
muzeu-Bucuresti

LePetitJournal.com visite aussi les musées et ne vous propose pas son Bucarest de poche habituel pour se remplir la panse mais cette fois-ci, il ose faire le plein de savoir pour titiller votre curiosité. Nous avons sélectionné pour vous 3 musées d’une originalité rare, où la culture peut venir à vous et vous à elle, mais de manière ludique.


Le Musée du Parfum


Il n’est pas aussi impressionnant que celui de Paris, et beaucoup de Bucarestois ne connaissent même pas son existence. Même si ce n’est pas une institution officielle, ce petit musée, situé au sein du magasin Beautik Haute Parfumerie, présente une collection privée de plus de de 6000 objets et accessoires de parfumerie. Parmi ces «petites oeuvres d’art», le parfum préféré de la Reine Marie, «Mon Budoir», créé par la maison Houbigant Paris, des flacons de cristal Baccarat ou Lalique, vieux de presque 100 ans, ou des parfums exclusifs des années 50. Des flacons célèbres (Hermès, Caron, ...) mais aussi des flacons authentiques roumains de différentes périodes, le plus vieux datant de 1875, et d'autres de l’entre-deux-guerres, période de gloire de la parfumerie roumaine. Pour les Roumains nostalgiques ils pourront revoir l’eau de toilette Ghepard, le parfum Dragon, les parfums Doina et Miraj ou la brillantine à la rose. Une occasion unique de humer le «parfum de l’histoire».

Ouvert chaque jour entre 10:00 – 22:00

Mario Plaza: calea Dorobantilor 172

https://ro-ro.facebook.com/MuzeulParfumului/

 

muzeul-parfumului

muzeu-parfum

 

Le musées des cartes et mappemondes anciennes


Pas besoin d’être passionné d’histoire géo’ pour passer la porte de ce musée installé dans un élégant manoir sur la rue Londra. 4ème musée de ce type en Europe, il abrite plus de 900 cartes anciennes et gravures, dont certaines sont des pièces rares. L’esprit de exploration est présent dans toutes les pièces - maquettes de navires, longues vues, sextants, bustes d’explorateurs et de navigateurs célèbres - alors qu'à l’entrée se trouve un immense globe terrestre, offert par François Mitterand pour Ion Iliescu. Toute l’histoire de la Roumanie peut ainsi être découverte de façon graphique: la plus ancienne carte date de 1525, et représente la Dacie alors que la plus récente est une carte des années 30 représentant la Grande Roumanie. Sur un des murs du musée, est exposée une carte médiévale, datant de 1620, qui indiquerait le lieu précis où aurait été caché le trésor de Decebal. Des anciennes cartes de l’Empire Ottoman ou de la mer méditerranée, des mini cartes de poche jusqu’à des cartes immenses de guerre, le musée est une véritable invitation au voyage. Des pièces rares sont représentées par les cartes de grands cartographes et géographes de la Renaissance: Lorenz Fries, Sebastian Münster jusqu’aux cartes plus exactes des Hollandais: Gerard Mercator, Abraham Ortelius et Blaeu, qui, en plus de l’exactitude de leurs mappemondes, ont transformé ces dernières en véritables oeuvres d’art avec ornements, figures symboliques, représenatations florales ou animalières. Une remontée dans le temps où le monde était encore à découvrir et les territoires à conquérir.


Adresse: Strada Londra nr. 39

Du mercredi au dimanche entre 10:00 - 18:00
Billet: 8 lei/adultes; 4lei/retraités; 2 lei/élèves, étudiants


https://www.facebook.com/MuzeulHartilorVechi

muzeul-hartilor


Musée du Kitch

Même si le kitsch est un art de vivre international, en Roumanie, un musée vient récemment d’ouvrir ses portes pour nous permettre de bien l’apprécier sous toutes ses formes. Ouvert par un «passionné du kitsch» avec des objets de sa collection personnelle, le musée offre une belle diversité de plus de 200 objets soigneusement choisis pour représenter le kitsch à la roumaine. Distribués en 6 grandes catégories: Dracula, kitsch religieux, kitsch communiste, gypsy-kitsch, kitsch moderne et décoration intérieure, ça promet de faire mal aux yeux! Dracula, l’absolu du kitsch roumain, des portraits de Ceausescu avec un sceptre, les poissons-bibelots au-dessus de la télé, ou les tapisseries représentant «l’enlèvement au sérail», les fruits et fleurs en plastique, les désodorisants voiture à l’effigie de Arsenie Boca, l’exposition invite tout le monde à sourire. Combien de ces objets représentatifs du «mauvais goût» avez-vous identifié chez vous ou chez des connaissances? En sortant du musée avec des proches, vous risquez de vous fâcher...

Ouvert chaque jour entre 12:00 et 23:00
Billet: 30 lei et 20 lei pour les Roumains qui bénéficient d’une réduction car «ils sont exposés au kitsch alentour de façon quotidienne» comme le précise le propriétaire.
Adresse: Strada Covaci nr. 6 (étage 2)

https://www.facebook.com/RomanianKitschMuseum/

muzeul-kitsch

muzeul-kitsch

novotel-logo3

Découvrez Bucarest

Découvrez Bucarest, ses bars, ses restos, l'histoire qui se cache derrière ses lieux mythiques, ses endroits méconnus, avec notre partenaire Novotel Bucarest City Centre
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Bucarest ?

BUCAREST DE POCHE - 5 monuments insolites

Chaque capitale a son lot de monuments insolites, réalisés par des artistes sans doute "incompris" me direz-vous. Certains coutent même des millions d'euros sur le budget public. Voici une sélection d