Mercredi 21 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le décès d'un demandeur d'asile iranien aurait pu être évité

Par AFP | Publié le 02/08/2018 à 00:00 | Mis à jour le 02/08/2018 à 00:00
La mort d'un demandeur d'asile iranien qui était détenu dans un camp australien sur une île papouasienne était "évitable", a estimé lundi la justice australienne.

La mort d'un demandeur d'asile iranien qui était détenu dans un camp australien sur une île papouasienne était "évitable", a estimé lundi la justice australienne qui a exhorté Canberra à améliorer ces installations controversées.

 

L'Australie est régulièrement critiquée pour sa politique très dure vis-à-vis des clandestins tentant d'atteindre son territoire par la mer.

Ils sont systématiquement envoyés dans des centres de détention en Papouasie-Nouvelle-Guinée et à Nauru, le temps que leur demande d'asile soit examinée.

Selon le coroner de l'Etat du Queensland Terry Ryan, magistrat dont le rôle est d'enquêter sur les décès suspects, ce genre de décès pourrait être évité si les clandestins étaient détenus dans des endroits moins éloignés avec de meilleurs systèmes de santé, comme l'Australie et la Nouvelle-Zélande.
 
Il a demandé au gouvernement d'améliorer les installations de santé dans les camps,n avec par exemple la création d'unités pour les cas graves près des camps.

Le ministère australien de l'Intérieur a indiqué qu'il examinait les conclusions du coroner.

 

0 Commentaire (s)Réagir